L'actualité en continu du pays de Brive


Un grand week-end avec Debussy

À l’occasion du centenaire de sa disparition, la Ville de Brive, propriétaire du piano ayant appartenu au célèbre compositeur, lui rend hommage à travers un programme exceptionnel et entièrement gratuit. Même le concert sur le pouce de jeudi se met au diapason.

Claude Debussy est mort il y a un siècle, mais sa musique, française autant qu’espagnole ou minimaliste, est plus vivante que jamais. Et vous allez pouvoir vous en imprégner à travers cet hommage que lui rend la Ville du 21 au 25 mars, avec en point d’orgue un week-end chargé en rendez-vous. Un programme entièrement gratuit pour explorer tous les visages de ce musicien énigmatique à l’esprit caustique, véritable modèle pour de nombreux musiciens d’aujourd’hui.

Dès ce mercredi 21 mars, les élèves et professeurs du conservatoire lui dédicacent leur heure musicale à 18h30 à l’auditorium Francis Poulenc. Ils vous offriront une véritable invitation au voyage, à travers Préludes et Arabesques, Children’s corner et Clair de lune.

Le lendemain jeudi 22 mars, de 12h30 à 13h15, le concert sur le pouce lui dédie également sa pause déjeuner avec un récital de piano de Laurent Bourreau, avec au programme là aussi Préludes, Children’s corner, Clair de lune…

Les rendez-vous se concentrent ensuite le week-end. Samedi 24 mars à 10h30, la médiathèque propose, aux enfants de 6 à 10 ans, un atelier de découverte musicale, mené par Camille Villanove, musicologue. Attention, les places étant limitées, il faut s’inscrire au préalable au 05.55.18.17.50. Cet atelier de 45 minutes, prend la forme d’une promenade à travers les paysages que Debussy a créés dans sa musique. Les enfants sont guidés dans l’écoute d’œuvres telles que Clair de lune, Des pas sur la neige, Jardins sous la pluie, La Mer, ou encore Nuages. Ils découvrent ainsi comment un compositeur transpose ses sensations dans la nature à travers le piano ou l’orchestre. A leur tour, les participants créent une brève pièce sur la nature, au moyen de percussions corporelles, d’instruments à percussions, de jeux vocaux, du mime ou de la danse.

Toujours à la médiathèque, ce samedi 24 mars à 17h30, une conférence “Quand Debussy réinventait la musique” vous invite à redécouvrir la vie, l’œuvre et la personnalité artistique de Claude Debussy. Elle vous permettra ainsi de situer la place qu’il a occupée dans la vie culturelle française au tournant du 20e siècle. La musicologue Camille Villanove sera accompagnée au piano par Laurent Bourreau (à partir de 12 ans, durée 1 heure 30).

Enfin, apothéose au musée Labenche, avec 3 concerts exceptionnels sur le piano ayant appartenu à Claude Debussy samedi 24 mars à 20h30 et dimanche 25 mars à 15h et 18h (durée 1 heure 30). Les places étant là aussi limitées, il vous faut obligatoirement réserver au 05.55.18.17.50. Parmi les pièces phare des collections du musée, figure en effet ce piano quart-de-queue de style Napoléon III que beaucoup nous envie. Le compositeur aimait particulièrement jouer sur cet instrument car les accords y vibraient plus longtemps grâce à une corde supplémentaire qui sonnait par sympathie au-dessus de chaque groupe de notes. Le pianiste Nicolas Horvath interprètera un programme axé autour d’œuvres rarement exécutées, presque oubliées ou simplement récemment découvertes, en première exécution mondiale.

Connu du grand public pour le marathon musical de 24h qu’il a réalisé pour la Maison de la Radio en 2015, l’artiste prépare actuellement avec le musicologue et grand spécialiste de la musique française de la fin du 19e siècle Robert Orledge, un album autour de la musique de Debussy. Soucieux de s’approcher au plus près du son de Debussy, ces recherches l’ont naturellement conduit au musée Labenche et au fameux “piano Debussy. Pour la plus grande joie de ceux et celles qui pourront l’entendre.

Le programme des 3 concerts (* pour première mondiale et ** pour première nationale)

  • No-ja-li ou Le Palais du Silence (c.1914) *
  • 1ère version de La Fille aux cheveux de lin*
  • 1ère version de Bruyères *
  • Toomai des éléphants [d’après Kipling]. Première version du Preludes II, No. 11 (Jan 1913) **
  • Étude retrouvée 
  • Le Diable dans le beffroi – Prélude (aka Morceau de Concours-1904)
  • Le Martyre de Saint Sébastien (1910-11) *
  • Page d’Album pour Le Vêtement du blessé (1915)
  • Petite Valse  (c1915) **
  • Fêtes galantes (1915) *
  • Berceuse héroïque « Pour rendre hommage à S.M. le roi Albert 1er de Belgique et à ses soldats » (1914)
  • La chute de la maison Usher (c.1917) *
  • Élégie (1915)
  • Les Soirs illuminés par l’ardeur du Charbon (1917)
  • Denis Levaillant : Hommage à Debussy *

Plus d’informations sur museelabenche.brive.fr et sur la page facebook du museeLabenche.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire