L'actualité en continu du pays de Brive


Un espace bien-être au pôle cancérologie

Apporter un peu de confort, de détente et d’apaisement aux patients, tel est l’objectif de cet espace aménagé par l’hôpital au sein de son service oncologie. Baignoire de balnéothérapie, lit de flottaison, eau, musique, lumières, huiles essentielles… Le bien-être, une autre technique de soins.

 

L’après-midi de vendredi dernier était décidément chargée en inaugurations au centre hospitalier de Brive. Après le bâtiment accueillant le service de réanimation et l’unité de surveillance continue (lire notre article en cliquant ici), c’était au tour de l’espace bien-être du service oncologie d’avoir la visite des officiels.

Aménagé et mis en service depuis le mois de juin dernier, cet espace permet de proposer aux patients en hospitalisation complète de bénéficier de soins d’hygiène et de bien-être, dans un lieu spécialement conçu pour favoriser détente et apaisement. Cet espace, aménagé dans deux pièces du service peu utilisées, est composé d’une baignoire de balnéothérapie et d’un lit de flottaison, le premier à être installé dans un centre hospitalier en France. Des installations qui permettent d’apaiser, de dénouer les tensions, de soulager la douleur, de masser tout ou certaines parties du corps. Ces massages et soins effectués par des professionnels (esthéticienne et soignants formés), intègrent musicothérapie, aromathérapie (huiles essentielles) et chromothérapie (lumières) pour favoriser calme et apaisement.

“Il s’agit de s’occuper de la personne dans sa globalité, de manière personnalisée et dans une relation de confiance”, se félicite le directeur Vincent Delivet. “Grâce à une équipe multidisciplinaire et compétente, le patient bénéficie d’un traitement spécifique, rediscuté quotidiennement au cours des staffs et des réunions de concertation pluridisciplinaire avec l’ensemble des correspondants médicaux du patient, avec une collaboration étroite avec le CHU de Limoges.” Une “prise en charge attentive et personnalisée des patients” qui exprime pour la direction la volonté de replacer l’humain au cœur des soins.

Tous les patients en hospitalisation d’oncologie-hématologie et/ou en soins palliatifs, qu’ils soient alités ou valides, peuvent bénéficier de cet espace. Depuis sa mise en service, de nombreux patients ont déjà pu en apprécier les bienfaits. On s’est rendu compte que ça faisait presque autant de bien qu’un médicament”, constate le docteur Laure Vayre, responsable du pôle cancérologie. Un traitement qui a, dans plusieurs cas, permis de réduire la prescription d’anxiolytiques. Tout le sens du “prendre soin”.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire