L'actualité en continu du pays de Brive


Un défilé du 14 juillet entre ciel et terre

defile du 14 juillet 1pano

Les applaudissements de la foule et le survol de deux avions de la base aérienne de Cognac ont marqué la traditionnelle cérémonie militaire du 14 juillet à laquelle ont pris part ce matin les autorités civiles et militaires.

defile du 14 juillet 2“Le défilé a fait son retour dans la tradition briviste en réunissant l’ensemble des forces militaires et civiles”, a pointé le maire de Brive Frédéric Soulier à l’issue de la cérémonie qui a vu défiler aux côtés des militaires, policiers nationaux et municipaux ainsi que sapeurs-pompiers.

La prise d’armes, qui a débuté ce matin à 10h30 sur la place Aristide Briand, a été l’occasion de décerner de nombreuses récompenses. La légion d’honneur a ainsi été remise à Jean Cerverat pour ses actions d’éclat pendant la seconde guerre mondiale et au commandant Eric Charpentier pour la qualité des services rendus tout au long de sa carrière militaire et notamment son action de feu en Afghanistan en 2010 et 2012. L’adjudant-chef Bernard Simon a lui reçu la médaille militaire pour ses 32 ans passés dans l’institution militaire et Alain Torrecillas, la croix du combattant, pour ses opérations de maintien de l’ordre à la frontière du Tchad et de la Libye en 1971 et 1972.

defile du 14 juillet 9L’occasion également pour le lieutenant-colonel Legendre de saluer l’adjudant-chef Lopez qui, après avoir servi 27 ans, a décidé de quitter l’institution militaire. Décrit comme “un sous-officier exemplaire”, “d’une polyvalence rare”, “un camarade fidèle et loyal”, l’officier communication affecté à Brive en 2014, aura participé “à promouvoir l’image de l’infanterie”.

Des médailles d’honneur échelon or aux adjudants chefs Gilles Ucles et Gilbert Mefredj; vermeil à l’adjudant Stéphane Bosqué, sergent-chef Sébastien Gonny et caporal chef Frédéric Aldebert; et argent aux sergent-chef Thierry Beaune, sergent Frédéric Coulié et caporal Alexandre Costa ont aussi été remises par Jean-Paul Vicat. Le sous-préfet a, comme le maire, tenu à rendre hommage aux Bisons dont une partie a défilé ce matin sur les Champs-Elysées à Paris, “preuve de l’excellence de ce régiment et de la haute considération dont il jouit.”

defile du 14 juillet 11Pour la première fois, le défilé qui a réuni une soixantaine d’hommes, de femmes et de véhicules, a été ouvert et refermé par le survol furtif, mais très apprécié et largement immortalisé, de deux avions de la base aérienne 709 de Cognac qui est la plus grande école de formation des pilotes. Aux commandes de ces TB 30 epsilon sur lesquels sont formés les futurs pilotes de chasse, une capitaine et son homologue masculin. “Dans l’armée de l’air, 22% du personnel est féminin”, a indiqué la présentatrice au micro, précisant aussi que “plus de 50 métiers étaient nécessaires pour faire voler un avion”.

“Les forces civiles et militaires sont la digue de notre démocratie en France et à l’étranger”, a avancé Frédéric Soulier, entouré de ses adjoints. Le maire a aussi salué le lien de solidarité unissant l’armée et la nation et mis en avant les valeurs d’insoumission et de liberté du 14 juillet 1789 et celle de l’unité nationale portée par le 14 juillet 1790. “Célébrer ces événements 227 années après marque notre attachement historique à la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, au bien précieux qu’est la démocratie mais aussi notre volonté collective de perpétuer les idéaux de notre République”, a conclu pour sa part le sous-préfet de Brive.

defile du 14 juillet 2

defile du 14 juillet 3

defile du 14 juillet 4

defile du 14 juillet 5

defile du 14 juillet 6

defile du 14 juillet 7

defile du 14 juillet 8

defile du 14 juillet 10
defile du 14 juillet 12

defile du 14 juillet 14
defile du 14 juillet 17

defile du 14 juillet 18

defile du 14 juillet 19

defile du 14 juillet 20

defile du 14 juillet 21

defile du 14 juillet 22

defile du 14 juillet 23

defile du 14 juillet 24

defile du 14 juillet 25

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire