L'actualité en continu du pays de Brive


Un concert sur le pouce entre violoncelle et marionnettes

Duo le son des rêves. DR

Le concert sur le pouce de ce jeudi 5 novembre vous propose d’écouter la musique autrement, avec un spectacle de marionnettes accompagné par un violoncelle, à moins que ce ne soit l’inverse dans ce très alchimique duo Le son des rêves. En tous cas, un joli moment de poésie à savourer, avec ou sans sandwich, de 12h30 à 13h15 en salle d’honneur de la mairie. Entrée libre.

 

C’est comme le mouvement orbital d’un astre. Revoilà pour la troisième fois dans la galaxie des concerts sur le pouce, la violoncelliste Ariane Louÿs et le marionnettiste Antoine Quiévreux (nous avions assisté à la conjonction de leurs planètes en 2011, vous pouvez consulter notre article en cliquant ici). Après Un violoncelle dans les étoiles et Récit de si de la, le duo qui porte bien son nom, nous livre aujourd’hui son troisième opus : un énigmatique 311,13 qui mêle toujours aussi subtilement leur deux univers pour un large public.

le son des revesEn septembre dernier, Ariane Louys et Antoine Quiévreux ont assuré la création de ce concert spectacle au festival mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières (le duo est régulièrement engagés dans des festivals comme Charleville, Forges les eaux, Castelsagrat, Mons en Belgique…).

L’histoire: un homme a déposé ses valises et attend. Ou plutôt, assis sur un banc au milieu d’une scène de théâtre, il n’attend rien. La violoncelliste qui s’apprête à donner un concert devra partager cet espace avec un spectateur inattendu et inopportun. Une nouvelle occasion pour les deux artistes de conjuguer émotion auditive et magie visuelle. Au programme assez diversifié, des œuvres de Ravel ou Tchaikovsky comme John Williams ou Michel Berger.

« Ce spectacle est conçu pour être à la portée de personnes n’ayant aucune connaissance musicale particulière, sans en exclure pour autant les mélomanes avertis. Il s’agit en quelque sorte, d’écouter la musique autrement… », expliquent les artistes. « Il ne suffit pas d’entendre la musique, il faut encore la voir », disait aussi Igor Stravinsky. Un rendez-vous à ne pas manquer.

A partir de 10 ans. Durée: 45 min. Entrée libre et gratuite.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

quinze + 14 =