L'actualité en continu du pays de Brive


Un arbre, un artiste

intro un arbre un artiste

L’association Jardin de-s-cultures profite de la notoriété de la foire aux chèvres d’Aubazine, dimanche 24 avril, pour proposer, dans le théâtre de verdure, en plein air, une exposition originale joliment intitulée “Un arbre, un artiste”. Avis aux sculpteurs, peintres, photographes, illustrateurs, graffeurs… bref à tous les artistes d’ici ou d’ailleurs qui souhaitent y participer. Inscriptions jusqu’au 20 avril.

 

un arbre un artisteC’est un lieu atypique à l’entrée du village, en contrebas sur la gauche. Vous ne pouvez pas le manquer avec les troncs de ses 53 arbres repeints à la chaux comme un ligne de crue (une idée qui a germé il y a quelques années dans l’esprit de l’artiste briviste Pierre Delvaux). C’est sur ce lieu mis à disposition par la mairie que s’est établie depuis 2009 l’association Jardin de-s-cultures (la descendante de feue la biennale de sculptures d’où le cryptonyme de son intitulé). Dans ce fief à ciel ouvert, elle propose ainsi des évènements artistiques en milieu rural: sculptures, street art, expositions, concerts, projections.

Cette fois, pour entamer la nouvelle saison, elle organise une exposition rassemblant tous les artistes qui souhaitent présenter leur créations, peintres, sculpteurs, photographes, illustrateurs, graffeurs, vidéastes… Avec un concept original pour réinventer le lieu: “Un arbre, un artiste”, ou inversement car c’est du pareil eu même. “C’est une première, chaque artiste se verra attribuer un arbre”, divulgue le président Jérémie Louis. La date du dimanche 24 avril n’a pas été choisie au hasard.  “Nous voulons profiter de l’affluence de la foire aux chèvres qui draine plus de 10.000 visiteurs en une seule journée.” Une occasion de mieux se faire connaître, tant pour l’association que pour les artistes, le tout pour le prix modique de 3 euros.

Inscription obligatoire jusqu’au 20 avril inclus à jardindes-cultures@outlook.fr. Les détails et conditions d’exposition seront fournis en réponse par mail. Vous pouvez également suivre le Facebook de l’association.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire