L'actualité en continu du pays de Brive


Trente septième rencontres Edmond Michelet 

 

L’enseignement moral et civique nouveauté et enjeu : tel est le thème phare du trente septième colloque Edmond Michelet

Du 8 au 9 mars la CCI de Brive va accueillir plus de cent enseignants de l’académie de Limoges autour d’ateliers, de conférences et de tables rondes consacrées à l’enjeu désormais prioritaire de l’enseignement de la morale et de la transmission des valeurs au sein des programmes scolaires. Le mot « morale » n’a bien sûr plus rien à voir avec les quelques minutes qui dans les écoles d’autrefois avant les années soixante y étaient consacrées avec, par exemple, la lecture d’une maxime ou d’un proverbe.

 

Ces minutes obligatoires et matinales ont vite été abandonnées après le vent de 1968 et son souffle libertaire.

Cependant, quelque quarante ans plus tard, et dans un climat mis à mal par de trop nombreux événements dramatiques qui questionnent et ébranlent les fondements de la République, la question des valeurs morales et de leur transmission aux élèves est plus que jamais au goût du jour.

Dès la rentrée 2015, le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon a souhaité revenir à l’enseignement moral et civique. Ces deux disciplines s’intègrent elles même au cœur de toutes les matières enseignées. On serait presque tenté de dire que la morale, dans son acception philosophique ou citoyenne concerne tous les aspects de notre vie, mais également et surtout les valeurs qui sont transmises aux enfants.

Deux jours au sommet

Ces deux jours de colloques seront mixtes : une partie réservée uniquement aux enseignants, l’autre au grand public. En ce qui concerne les enseignants il s’agit en effet grâce aux experts, aux chercheurs et aux membres de la haute administration de l’Education nationale qui seront présents d’exprimer et d’expliquer les enjeux et les contenus de cet enseignement, d’apporter des réponses, des pistes, des axes de réflexion pédagogique, des outils destinés à faciliter l’enseignement et la transmission.

« Tous les professeurs sont concernés par les valeurs qui viennent s’ajouter au triptyque républicain », déclarait Eric Laffarge, inspecteur de l’académie de Limoges lors de la conférence de presse consacrée aux rencontres. Pour Christophe Patier, premier adjoint de la ville de Brive, il s’agit de montrer que le centre Michelet, véritable relais intellectuel, est non seulement un lieu de mémoire, mais qu’il reflète aussi les réalités actuelles. Le centre Michelet, comme le rappelait François Patier, également présent à la conférence, s’est toujours inscrit dans un souci de réflexion à l’image de la personnalité exigeante d’Edmond Michelet.

L’excellence sera au rendez-vous puisque Abdennour Bidar, inspecteur général de l’éducation nationale, groupe philosophie, établissements et vie scolaire, mais aussi philosophe et essayiste, auteur de nombreux articles et tribunes consacrées à l’humanisme et à la laïcité donnera une conférence intitulée « quelles valeurs transmettre et partager aujourd’hui ».

Pour connaître l’intégralité du programme de ces journées, rendez vous sur le site du musée Michelet : museemichelet.brive.fr

 

 

Frédérique Brengues, Photos : Diarmid COURREGES

Frédérique Brengues, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire