L'actualité en continu du pays de Brive


Toute la Corrèze passe en crise sécheresse maximale

La préfecture a placé depuis hier tout le département en état de crise le plus élevé, niveau 4. Concrètement, cela implique que les prélèvements en eau sont suspendus hors besoins prioritaires (alimentation en eau potable, défense incendie, abreuvement des animaux, certains usages agricoles et cas dérogatoires précisés dans l’arrête. En outre la pêche est interdite sur tous les cours d’eau classés en première catégorie.

Cette décision fait suite à la réunion du comité départemental de suivi de la ressource en eau qui s’est tenu hier en préfecture. Depuis début juillet, la pluie s’est faite rare. Les sols sont secs, les rivières aussi et l’eau potable vient à manquer. Une situation des plus préoccupantes. “Tous les indicateurs de l’état de la sécheresse se sont très nettement dégradés. Le cumul mensuel moyen des précipitations est de 4 mm, pour une normale mensuelle de 81 mm, soit un déficit de 95 %.Il s’agit du mois de juillet le plus sec jamais enregistré depuis 1959”, compare les services de l’État.

“De plus en plus de cours d’eau présentent des difficultés d’écoulement et de fonctionnement, avec, dans certains cas, l’apparition de flaques et d’assecs. Des mortalités piscicoles ont été signalées. Une baisse rapide des débits relevés sur les 13 stations hydrométriques du département est constatée : quatre stations à ce jour ont franchi le seuil de crise. Au vu de la rapidité de la baisse journalière des débits et de la persistance d’un temps chaud et sec, sept nouvelles stations risquent de franchir le seuil de crise à très brève échéance.”

Du côté de l’alimentation en eau potable des collectivités, la situation s’est également nettement dégradée: “certaines collectivités ont déjà dû mettre en place un citernage pour réalimenter les réseaux, et d’autres commencent à l’envisager”.

Le secrétaire général de la préfecture a donc décidé de placer en état de crise sécheresse (niveau 4) toutes les zones hydrographiques du département de la Corrèze. Il avait déjà décidé, nous vous l’annoncions hier, d’interdire tous les feux publics ou privés y compris les feux d’artifice (lire notre article Interdiction des feux en tous genres). La préfecture précise que ces mesures édictées vont “faire l’objet de contrôles dès à présent”.

Vous pouvez retrouver l’arrêté dans son intégralité en suivant ce lien: https://www.correze.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Police-de-l-eau/Ressource-en-eau/Gestion-des-usages-de-l-eau-en-periode-de-secheresse.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire

seize − 14 =