L'actualité en continu du pays de Brive


Tourisme: une bonne saison d'été

intro saison touristique

Frédéric Soulier dressait le bilan de la saison touristique. Un bon bilan et de bonnes nouvelles. Année après année, les touristes sont de plus en plus nombreux à venir passer quelques jours à Brive et dans l’Agglo. Un tourisme familial et un tourisme d’affaire qui cherchent quiétude et infrastructures et qui, de plus en plus, passe par internet. Un outil qu’il convient de développer davantage, ce que les responsables du tourisme de l’Agglo entendent bien faire avec des nouveautés dès l’année prochaine.

tourisme briveAu chapitre des bonnes nouvelles, notons d’entrée le classement en catégorie I de l’office de tourisme de l’agglo. Décerné par l’Etat, il récompense un très haut niveau en terme de qualité, de prestations et de moyens mis en œuvre autour du tourisme dans l’agglomération. Une excellente nouvelle, d’autant que c’est le seul, sur 375, à être certifié “Qualité tourisme” en Limousin.

En ce qui concerne le bilan de la saison touristique, ce n’est pas mal non plus puisque, malgré une première quinzaine d’août moyenne, les chiffres sont satisfaisants: +20% de taxes de séjour et +2,2% de fréquentation sur les sites de l’Agglo. Rajoutons à cela les bons résultats de Brive festival qui a battu un record avec 17 000 spectateurs sur les 4 soirs de concerts l’été dernier, et cela malgré un budget en baisse de 60 000 euros. Globalement, l’Agglo a accueilli 1,26 millions de visiteurs. Un marché très dynamique avec notamment une hausse constante, depuis plusieurs années, du nombre de touristes australiens.

“Dans ces résultats, il faut tenir compte de la place de plus en plus prépondérante du e-tourisme“, a tenu à souligner Frédéric Soulier. L’outil internet de l’Agglo se positionne de mieux en mieux sur la tolac du causseile puisqu’il se classe 4e au niveau national. Son développement reste donc une préoccupation majeure car quand l’accueil physique des touristes dans les offices baisse de 3%, il augmente de 25 sur le net. Cela passera par un nouveau site internet qui verra le jour en avril-mai prochain et par une présence encore accrue sur les réseaux sociaux qui fonctionne déjà très bien, comme Facebook, Twitter, Instagram ou certains blogs. De plus, le Guide du routard devrait sortir un guide spécifique Brive et son agglomération.

Ces outils sur la toile vont être amélioré notamment par une qualité photo renforcée pour présenter les sites, les restaurants, les hôtels… Mais aussi par la proposition d’offres plus ciblées par rapport aux envies des touristes. Parallèlement, un effort sera fait sur un accueil “hors les murs” des touristes, c’est à dire aller à leur rencontre sur leurs lieux de séjour pour leur présenter, à travers des distributions de brochures, les richesses de l’Agglo. Ce tourisme familial se double d’un tourisme d’affaires lui aussi en progression. L’Agglo, et Brive notamment, a les infrastructures nécessaires pour accueillir réunions et congrès. Il y en a eu une vingtaine cette année. C’est un axe de développement qui sera aussi travaillé.

L’enjeu touristique est primordial comme levier économique, qui plus est à l’heure de la naissance des grandes régions. lac du causse panoDes pistes sont en cours de réflexion ou de réalisation. On pourra citer comme exemples le projet touristico-culturel sur la préhistoire avec de grands sites de Dordogne, ou encore le travail lancé autour du lac du Causse pour en faire une véritable destination touristique multi-activités.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire