L'actualité en continu du pays de Brive


Thérapie Taxi au Brive Festival

Une semaine après avoir dévoilé les premiers noms des artistes présents au Brive Festival 2019, du 19 au 22 juillet, en voici un nouveau avec ce trio électro pop. Une “thérapie” de choc sous perfusion hip-hop insolente et décomplexée qui sera sur scène le samedi avec -M-.

Il y a Adélaïde et Raphaël, duo initial, plutôt folk, devenu trio pop avec l’arrivée de Renaud. Révélé par Hit sale, (grâce au concours déterminant du rappeur belge Roméo Elvis), le groupe parisien connaît un succès grandissant. Ultra-efficace, Therapie Taxi doit son punch et son succès à une inspiration années 80, une belle complémentarité vocale et son approche sensuelle des relations hommes-femmes. Il multiplie les titres accrocheurs, J’en ai marre, Cadence, Coma Idyllique, Avec ta zouz et son clip provocateur… Le trio navigue entre rythmes rétro et paroles totalement décalées et osées.

Therapie Taxi s’ajoute aux premiers noms annoncés: -M-, Maitre Gims, Patrick Bruel, Soprano, Jenifer, Kassav’, Les Negresses Vertes. Consultez notre article en cliquant ici. “Une semaine après avoir dévoilé ce début de programmation, déjà plus de 6 000 billets vendus”, constate Festival Production.

Rappel de la programmation Brive Festival 2019

  • vendredi 19 juillet: Soprano + Les Négresses vertes + 1 artiste à venir
  • samedi 20 juillet: -M- + Therapie Taxi + 1 artiste à venir
  • dimanche 21 juillet : Maitre Gims + Kassav’ + 1 artiste à venir
  • lundi 22 juillet : Patrick Bruel + Jenifer + 1 artiste à venir

Infos billetterie : toutes les informations sur www.brivefestival.com rubrique billetterie, à l’office de tourisme et dans tous les points de vente habituels. Vous pouvez profiter d’une offre spéciale Noël: à partir de 34€ tarifs réduits (étudiants et -18 ans) et 39/44€ plein tarif. PASS à partir de 70€ (quotas limités) et tarif enfant (2-10 ans inclus) : 15€ (quotas limités).
 Nouveauté: paiement 3 fois sans frais disponible uniquement sur le site internet du Brive Festival.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire