L'actualité en continu du pays de Brive


Symphonie finale pour les Orchestrades

Concert final des Orchestrades 2010

Les 27e Orchestrades universelles se sont achevées hier soir avec le traditionnel concert final donné par environ 150 musiciens. Les mêmes qui ont joué dans les rues ou les salles de Brive et d’autres communes ces derniers jours. Plusieurs œuvres de compositeurs français ont alimenté les plus de 2 heures 30 de spectacle. La composition commandée par les organisateurs de la SOJE à Dominique Spagnolo a notamment été très applaudie par des spectateurs sans doute moins en nombre que lors des éditions précédentes.

Concert final des Orchestrades 2010Des classiques d’Offenbach, de Debussy, de Bizet, de Ravel en passant par les prestations hors programme du groupe chinois, la soirée fut longue et belle hier soir à l’Espace des Trois provinces. Les 27e Orchestrades universelles se sont finies, comme d’habitude, dans le feu d’artifice de notes posées sur la portée par Serge Folie il y a plusieurs années, le Sachet d’or, devenu l’hymne de l’animation musicale du mois d’août.

Concert final des Orchestrades 2010Dans son discours final, trémolos dans la voix, Simone du Breuil, fondatrice des Orchestrades, a remercié, outre la Ville de Brive et ses services pour l’accueil et les aides apportées, les jeunes musiciens et les chefs d’orchestre. Parmi eux, Dominique Spagnolo. Ce compositeur, aux collaborations prestigieuses dans les musiques actuelles (Calogero, Stanislas, Florent Pagny, Françoise Hardy, etc.) et dans les musiques de films (il compose actuellement la bande originale du film de Marc Esposito Mon pote en collaboration avec Calogero), fut un enfant prodige puisqu’il était inscrit à la SACEM avant même d’obtenir son bac.

Concert final des Orchestrades 2010

L’organisation des Orchestrades lui a commandé une œuvre pour cette édition 2010. Elle s’intitule A la recherche de l’Oiseau bleu. La musique, à grands renforts de changements de rythmes toujours opportuns, emmène les spectateurs en voyage. La structure cinématographique de la composition permet de “voir” les scènes du “film” s’enchaîner. Le thème: deux enfants qui partent en mission pour trouver l’Oiseau bleu. Ils le croiseront régulièrement, mais ne l’attraperont jamais. Une quête du bonheur qui invite à l’aventure et donc aux rencontres qui, forcément, nous rendent meilleurs.

Concert final des Orchestrades 2010Dominique Spagnolo, qui à dirigé lui-même l’orchestre, a été très applaudi. A juste titre car sa composition était superbe et prenante.

Autre événement au cœur du concert: Le Centaure, signée du compositeur Raoul Bardac, a été jouée. Raoul Bardac, beau-fils de Claude Debussy, est décédé il y a 60 ans. De 1939 à 1950, il habitait Meyssac. Les mélomanes les plus curieux furent ravis de découvrir une œuvre de ce compositeur qui s’inscrit dans la grande tradition de la musique classique française du siècle dernier.

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Concert final des Orchestrades 2010

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Mot clé

Laisser un commentaire