L'actualité en continu du pays de Brive


Sweets, une boutique Harry Potter a ouvert rue Farro

Avis aux Moldus et aux Sang-purs, une boutique Sweets vient d’ouvrir à Brive. Quelle que soit votre “maison” (les fans de la saga comprendront), vous y trouverez baguettes, dragées surprises Bertie crochue, écharpes, jeux, figurines et autres dérivés surgis de l’univers du plus célèbre sorcier. 18 ans après après la sortie du premier film et 22 ans après celle du premier livre, la magie de Harry Potter est toujours aussi puissante. N’en déplaise à Voldemort ! Malheur, il ne fallait pas prononcer son nom.

Si la magie d’Harry Potter opère toujours, celle de Nicolas et Rose Rondin n’a rien à lui envier. Le couple créateur de l’enseigne en 2017 à Clermont-Ferrand, a ouvert à 11h ce mercredi 13 novembre (le must aurait été que ce soit un vendredi) sa 9e boutique dans la rue Farro. “Un emplacement comme ça dans le centre historique, c’est super, ça correspond tout à fait à l’univers de la série”, assure le rouquin Breton. “Au Moyen-âge, on n’aurait brûlé”, assure-t-il.

“Sweets” signifie bonbons en anglais, car le sieur est d’abord confiseur et c’est de là qu’est partie sa saga touchant aujourd’hui tous les produits dérivés sous licence officielle Warner Bros et venant de toute l’Europe ou des États-Unis. Dans le magasin entièrement relooké à la patine Poudlard, la fameuse école des sorciers, on trouve les affreuses confiseries dont raffole tout jeune sorcier qui se respecte : les chocogrenouille, les jelly slugs en forme de limace et les Bertie Botts (Bertie Crochue en français) au goût surprise de crotte de nez, terre, vomi, saleté, cire d’oreille, œuf pourri et autres saveurs plus alléchantes. Il y a même la bière au beurre préférée du héros, un soda caramel vanille garanti sans alcool.

Qui dit sorcier dit inévitablement baguette. Vous avez le choix de l’embarras: “Nous avons 72 baguettes, celles de tous les acteurs, et on aura bientôt celle d’Hagrid.” Écharpes, pulls, bonnets, cravates, capes, mugs, carnets, figurines, jeux de cartes, d’échecs, porte-clés, crayons, stylos… plus de mille références, évidemment garanties magiques. Une véritable caverne d’Harry Potter. Il y a même exposé en vitrine un Nimbus 2000, superbe balai de la 2e édition estampillé avec son numéro 422. Sans oublier un coin pour les Moldus (personnes dépourvues de pouvoirs magiques) : un pan de mur avec des sodas américains aux multiples parfums, visiblement aussi appréciés des Sang-Purs (sorcier n’ayant aucun Moldu ordinaire dans son ascendance).

Les clients piaffaient devant la porte ce matin. “C’est bien décoré”, apprécient trois étudiants de l’IUT. “On connait tout l’univers et on collectionne les figurines, les baguettes, les pulls aussi… On veut tout voir”, s’enflamme Jeanne de Serpentard, accompagné par Nicolas, un Gryffondor et Théo de Poufsouffle (le jeu étant de trouver à quelle maison de Poudlard chacun appartient).

L’univers Potter n’est pas en passe de s’essouffler à voir toutes les générations franchir le seuil. “On vise le long terme. Il faut sans cesse se renouveler “, assure Nicolas Rondin. L’engouement a d’ailleurs été relancé par les films Les Animaux fantastiques, un monde d’avant le sorcier au front zébré. L’ouverture de la boutique n’a pas manqué d’être couverte par une correspondante de La plume de Poudlard, une association forte de 24.000 abonnés sur Facebook.

Nicolas et Rose Rondin vont rester quelques jours à Brive, ensuite la boutique sera entre les mains de deux collaborateurs recrutés dans la région, Cédric et Sacha. Eux aussi incollables sur le sujet.

Sweets, 15 rue lt-col Farro. Ouvert lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 11h à 19h. Facebook et Instagram.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire