L'actualité en continu du pays de Brive


Seven's series. Les Française victorieuses mais pas championnes

intro victoire equipe de france

Les Françaises viennent de remporter brillamment le dernier rendez-vous du Seven’s women Grand prix series qui se déroulait ce week-end à Brive. Mais au comptage des points, ce sont leurs perdantes du jour, les Russes qui finissent championnes d’Europe.

pano jeune public

Décorée des drapeaux aux 12 pays représentés, la Tribune d’Europe portait bien son nom ce week-end. Evidemment, c’est dans un stade tout acquis pour elles que les Françaises ont disputé la finale de ce championnat qui regroupe les 12 meilleures sélections européennes. 1Le public a vibré au cri “Allez les bleues!” dès leur entrée sur le terrain. Les Russes ont su à quoi s’attendre côté ambiance avec une Marseillaise chantée à tue-tête par le stade en liesse qui n’a cessé d’encourager les siennes tout au long de la rencontre.

Les deux finalistes ont offert aux spectateurs un match nerveux, très rude, sans concession. “C’est du super niveau”, reconnaissent les amateurs plutôt habitués au jeu à XV. Un match aussi à suspens. Les Russes ouvrent le score à la première minute, un essai suivi dans la foulée d’un deuxième (12-0). Un coup rude porté au moral des tricolores qui se reconcentrent pour marquer à 1 minute de la fin de la première mi-temps (7-12).

2A la reprise, les Bleues égalisent d’emblée (12-12). Les Françaises ont retrouvé toute leur hargne, exhortée par un public déchainé. Puis deux minutes plus tard, un troisième (19-12). Les Russes ne veulent rien concéder et relancent sans cesse. Le match est très physique. Un très beau jeu qui ravit le public. Les Françaises ajoutent un quatrième essai dans les dernières secondes (24-12). Explosion de joie dans la tribune.

Les nationales remportent le tournoi à Brive mais pas le titre de championnes d’Europe. La cité gaillarde n’était que l’ultime étape de cette compétition. Par comptage des points avec les précédents rendez-vous, ce sont les Russes qui décroche le bouclier. “On savait que le titre était quasi impossible”, reconnait la capitaine Fanny Horta. “Notre volonté était de nous rattraper de notre précédente prestation à Moscou et de monter sur le podium à Brive.” explique-t-elle entre un selfie et des séances photos.

equipe russe championne europeLes Françaises ont donc tenu parole: elles ont pris leur revanche sur les équipes qui les avaient précédemment fait souffrir, éliminant l’Angleterre 17 à 7, le Portugal 26 à 0 et les Pays bas par la même cuisante peine. Belle conclusion de saison pour les Bleues qui partent pour 4 semaines de repos avant de réenclencher dès août avec en ligne de mire un tout autre objectif: les prochains JO de 2016 où le rugby à 7 fera son entrée.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter nos précédents articles:

3

11

4

présence du maire

5

7

8

10

carre1

coupe embrassee

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire