L'actualité en continu du pays de Brive


Saison touristique : une gratuité payante

Proposer des animations gratuites pour attirer, la stratégie de Brive Tourisme se révèle payante. Malgré une légère baisse de fréquentation estivale, le tourisme demeure un vecteur majeur avec “plus de 85 millions d’euros de retombées économiques sur le territoire”.

“Les années se suivent et ne se ressemblent pas”, constate Yves Garry, vice-président de l’Agglo en charge du développement touristique. Difficile de se comparer avec une “saison 2022 qui avait été exceptionnelle”.  Mai, riche en ponts, partait pourtant sur une belle trajectoire. “En mai, tout était plein tous les week-ends.” Mais après ce mois qualifié de “fabuleux”, l’engouement s’est tassé. “Le démarrage de juillet a été très laborieux et tardif. Le mois d’août a été meilleur, mais n’a pas permis de rattraper.”

C’est un constat national: pouvoir d’achat, météo contrastée et changement climatique rebattent les cartes. “Les gens partent moins longtemps et font attention à leurs dépenses. Pendant la Covid, on a également beaucoup investi dans nos maisons et on s’y sent bien”, argumente Aurélien Charpille, directeur de Brive Tourisme. “Avec 682.604 nuitées enregistrées en juillet-août, les touristes ont été un peu moins présents par rapport à l’année passée, moins 1,5%, mais les hébergeurs estiment cette saison globalement bonne.”

Pour le vice-président comme le directeur, il faut y voir le gros travail fourni en amont pour “faire en sorte que le territoire soit le plus attractif possible”, en proposant notamment des animations très accessibles pour satisfaire “des visiteurs qui cherchent la gratuité et les bons plans”. Et de citer en exemple “le lac du Causse où l’on peu se baigner, profiter de la nature et des animations”.

Carton plein pour les visites guidées avec plus 56% de participants par rapport à l’année précédente. Brive tourisme a densifié ces visites “peu onéreuses, 5 euros en moyenne” qui totalisent 730 visiteurs en juillet-août contre 450 en 2022.

Brive tourisme a aussi organisé 113 dates d’animations qui ont diverti plus de 30.000 personnes. Des animations gratuites fortement plébiscitées par les touristes et les habitants, “dont le coût est supporté par la collectivité”, rappelle Yves Garry. Mais ce n’est qu’à ce prix que “le tourisme demeure un vecteur majeur avec plus de 85 millions d’euros de retombées économiques sur le territoire”.

À commencer par le géocaching Terrà aventura qui proposait d’ailleurs cette année un nouveau parcours sur Brive. “50% des joueurs passent une nuit en dehors de leur domicile et 67% déclarent que c’est une des motivations de leur séjour et 34% la seul raison”, détaille Aurélien Charpille.

Zoom aussi sur les guinguettes du Causse qui montent en puissance et s’ancrent davantage dans le territoire avec une nouvelle formule mettant en avant les producteurs locaux avec des marchés de pays et les associations locales en leur versant 21.000 euros de bénéfices. “Ça demande plus de travail, plus d’organisation, d’investissement, mais les retombées sont là.”

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

15 + 17 =