L'actualité en continu du pays de Brive


Rugby Top 14 : le CABCL n’y arrive plus et chute à la Rochelle 26-21

Les Corréziens traversent une mauvaise passe, et, pour tout dire, en championnat, ils n’y arrivent plus. On pourra toujours se consoler en se disant qu’ils rentrent à la maison avec le point du bonus défensif, mais il faut bien parler, qu’on le veuille ou non, d’un bien maigre lot de consolation (26-21).

Les matchs à l’extérieur pour le CABCL finissent par se ressembler et c’est bien là tout le problème. Cet après midi, les Corréziens ont été une fois encore à la peine, avec un début de match pour le moins compliqué.

En vingt minutes, ils encaissent deux essais sur un contre de Ligairi et puis un second toute en puissance de Fuasalele, et se retrouvent menés au score (15-3). Caminati avait ouvert le tableau d’affichage sur une pénalité. D’emblée les Corréziens sont dans le rouge et contraints de galoper après le score. Les maritimes font le match quasi parfait dans cette première période en mettant sur chaque action une dose de valeur ajoutée qui s’identifie à un supplément d’âme.

Logiquement les maritimes vont inscrire un nouvel essai et, à cet instant du match, la prestation des Rochelais tourne à la démonstration. Il reste six minutes à jouer dans cet acte un et les Brivistes sont dans les cordes (20-6). Jean Philippe Bonrepeaux, tel un perce muraille, limitera la casse en inscrivant juste avant la pause l’essai qui entretient l’espoir et sauve la face (20-13).

En seconde période, les Brivistes vont se montrer plus incisifs. Le moment est venu de profiter d’une baisse de régime de ces Rochelais un peu émoussés par quarante premières minutes pied au plancher.

Retief  Uys concrétisera une bonne séquence corrézienne et le CABCL revient à deux points (23-21). Là on se dit que l’affaire est jouable mais loin d’être jouée, et finalement on va se rapprocher du sombre scénario de Bourgoin. Dambielle réussira deux pénalités qui claquent comme un clap de fin. Dans le rôle de la victime, le CABCL rechute 26-21.

La semaine prochaine les Biarrots seront à Brive. Les Basques restent sur deux victoires sur la scène européenne et sur un succès tout frais face aux champions de France. Les Brivistes ont une semaine pour fourbir leurs armes et faire en sorte que les matchs se suivent mais ne se ressemblent plus…

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Mot clé

Laisser un commentaire