L'actualité en continu du pays de Brive


Rentrée des classes pour les espaces verts

Pendant tout le confinement, les agents municipaux des espaces verts se sont relayés pour assurer ce qui ne pouvait être interrompu : le suivi des serres, la pelouse du stadium ou l’arrosage des nouvelles plantations. Depuis ce lundi, ils sont de retour dans les écoles. “Elles doivent être prêtes pour le 11 mai”, explique Régis Petitpas, responsable des régies travaux de la Ville.

Ce 11 mai marquera également le retour au sein du service de tous les effectifs, sauf évidemment ceux qui doivent encore s’occuper de leurs enfants à domicile. Ils sont une soixantaine à entretenir les espaces verts et plantations à travers la ville. Si vous ne les avez pas vu pendant le confinement tondre plaines des jeux ou parcs, refleurir les jardinières, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils s’étaient mis au vert” selon l’expression. Ils n’ont au contraire jamais cessé de fonctionner.

“La consigne gouvernementale était claire et nous nous sommes recentrés sur ce qui était considéré comme essentiel. Entre autres l’arrosage dans les serres, notamment avec les chaleurs qui ont marqué mars et avril. Même chose pour les arbres d’alignement que nous avions nouvellement plantés avant le confinement. Nous avons maintenu une activité minimale sur les équipements sportifs nécessitant un suivi particulier comme la nouvelle pelouse de rugby au stadium, c’était essentiellement de la tonte. Nous effectuons aussi le ramassage des corbeilles dans les parcs, en complément du service propreté voirie.” Sans oublier d’assurer l’astreinte habituelle en cas de chute de branches ou d’arbre…

Pour ces jardiniers et élagueurs municipaux, pas de télétravail possible. Alors, pour éviter de s’exposer, les agents se sont relayés par roulement de 6 à 8 personnes selon les besoins. “Il y avait toujours au minimum un agent pour les serres, un d’astreinte, deux pour l’arrosage et deux sur les terrains de sports. Nous avons du adapter notre organisation pour prendre en contact les mesures barrières : les agents ont travaillé seul et en rotation décalée, un par véhicule, avec beaucoup de prestation sur matériel. Avec une procédure alourdie par la désinfection des outils et des véhicules.”

Depuis ce lundi, 9 agents supplémentaires sont entrés dans la boucle et sont mobilisés sur l’entretien des écoles. Le service qui retrouvera toutes ses effectifs lundi prochain pourra ensuite se déployer sur le fauchage et l’entretien des grands espaces. “Pendant ce confinement, on a eu beaucoup de chaleur puis beaucoup de pluie et à nouveau de la chaleur, ça a bien poussé… On ne va pas chômer.”

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire