L'actualité en continu du pays de Brive


Rénovation de façades : l’aide est reconduite et réajustée

Façade

Le dispositif d’aide à la rénovation de façades a été reconduit par la Ville jusqu’en 2013. Mais les périmètres, taux de subventions et montants de travaux ont été affinés afin de mieux cibler l’embellissement du patrimoine privé autour du centre historique et des projets d’aménagements urbains menés par la municipalité. Le nouveau dispositif, toujours confié à la Semabl, tient compte entre autre du nombre de façades et de la complexité de l’intervention. Plus d’infos auprès de la Maison du cœur de Brive, 6 place Jean-Marie Dauzier et au 05.55.23.07.35.

Ce dispositif initié par la Ville est une opération incitative à l’égard des propriétaires privés (les locataires peuvent aussi en bénéficier avec l’accord du propriétaire). Le bien doit être à usage d’habitation et situé dans le périmètre de la Convention publique d’aménagement (CPA) confiée à la Semabl. Dans ce nouveau dispositif engagé pour la période 2010-2013 et validé lors du conseil municipal de ce lundi 8 novembre, le périmètre d’intervention a été redessiné afin de mieux accompagner les projets urbains de la Ville et en augmenter l’effet visuel.

Pour faire simple, il y aura désormais deux zones:

  • zone 1: les quartiers avenue de Paris-Théâtre, Zola, de la gare, Saint-Joseph, caserne Brune, 14 juillet et Roseraie. A noter que sur une suggestion du conseiller d’opposition Francis Colasson, l’avenue Pasteur qui prolonge l’avenue de Paris a été ajoutée à cette zone.
  • zone 2: le cœur historique comprenant aussi les façades de part et d’autres de la première ceinture.

L’évolution la plus importante par rapport au dispositif précédent se situe au niveau du calcul du plafond de travaux: sur l’ancien dispositif, il était fondé sur le nombre de façades visibles du domaine public alors qu’aujourd’hui il est basé non seulement sur les m2 de surface traitée mais aussi sur le type d’intervention complexe ou non.

Les taux de subvention sur le plafond des travaux:

  • pour la zone 1, 35% d’un montant de travaux plafonnés à 80 euros du m2 pour des travaux de rénovation complexe (réfection totale d’enduit ou piquetage pierre) et à 55 euros du m2 pour les travaux de rénovation plus simples (reprise d’enduit, nettoyage et mise en peinture).
  • pour la zone 2, 50% d’un montant de travaux plafonnés à 80 euros du m2 pour des travaux lourds et à 55 euros du m2 pour des travaux simples.

Rappelons que vous pouvez visionner les débats du conseil municipal sur le site brive.fr.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire