L'actualité en continu du pays de Brive


Rencontre avec Tom Cooper à la médiathèque

tom-cooper-maraudeurs-dr

C’est l’une des toutes dernières révélations de la littérature américaine. Son premier roman Les Maraudeurs offre une plongée aussi dépaysante qu’insolite dans le vieux Sud des États-Unis. Le prometteur Tom Cooper sera à la médiathèque municipale ce mardi 22 novembre à 18h. Il sera accompagné par son fervent éditeur Francis Geffard, directeur de la collection “Terres d’Amériques” chez Albin Michel, qui présentera le recueil anniversaire de nouvelles, 20 + 1. Une rencontre à l’occasion de la première participation de la Ville de Brive à Lettres du monde, festival dédié aux littératures étrangères organisé en Nouvelle-Aquitaine. Entrée libre.

 

les-maraudeurs-de-tom-cooperRien ne prédisposait Tom Cooper à poser un jour ses valises en Louisiane. Rien, sauf les hasards de la vie, un changement d’affectation professionnelle de sa compagne. A le lire, on croirait pourtant que ce fringant quadragénaire a le bayou inoculé dans le sang depuis plusieurs générations, qu’il a grandi parmi ces pêcheurs de crevettes éreintés par la vie dès l’âge mur, « le dos bousillé, le moral à zéro et le cœur brisé ».

Avec Les Maraudeurs, nous sommes dans ce vieux Sud des États-Unis, à Jeannette, Louisiane (ne cherchez pas, c’est une ville fictive). Au menu, serpents, venimeux ou pas, crocos sous toutes les coutures, pêcheurs de crevettes à la dérive, chasseur de trésor et magouilleurs en tous genres. Tom Cooper invoque une galerie impressionnante de personnages, épais, pétris de contradictions portée par une belle description de la faune et la flore de ces terres aussi inhospitalières que superbes qui plus est sur fond de désastre écologique. Un décor cauchemardesque pour cette humanité cabossée. Il n’y a pas que les alligators qui sont un danger sur ces rives marécageuses. Un monde en sursis, pétri de traditions et de croyances. C’est l’humour qui permet à ces personnages accablés par le sort de garder la tête haute. Un humour noir, féroce qui court tout au long des pages.

 

Après avoir publié des nouvelles dans de nombreux magazines littéraires (qui lui ont valu d’être nominé à quatre reprises pour le prestigieux Pushcart Prize), Tom Cooper signe là un formidable premier roman, à la fois picaresque et gothique, drôle et grave. Largement salué par la presse américaine lors de sa parution, Les Maraudeurs a été soutenu par rien moins que Stephen King, Donald Ray Pollock, Pete Dexter et Nic Pizzolatto, l’auteur de Galveston et le créateur de True Detective. festival-lettres-du-mondeIl devrait être prochainement adapté à la télévision sous la supervision des producteurs de Breaking Bad. Un roman puissant dont l’éditeur Francis Geffard a décidé de faire la figure de proue du 20e anniversaire de la collection “Terres d’Amérique” d’Albin Michel. Ce fervent supporter accompagnera d’ailleurs son poulain afin de présenter le recueil anniversaire, 20 + 1, 20 textes écrits par les plus illustres auteurs de la collection plus un de la nouvelle génération.

Des écrits d’un autre continent qui font parfaitement écho au festival Lettres du monde, festival dédié aux littératures étrangères organisé à Bordeaux et désormais dans plusieurs villes de Nouvelle-Aquitaine. Joliment intitulé “Libres”, ce festival propose de découvrir, de lire et de rencontrer des auteurs d’Allemagne, d’Algérie, des États-Unis, d’Italie, de Belgique, du Pays-Bas ou encore de la Colombie et du Salvador, mais aussi des traducteurs et des éditeurs.

Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire