L'actualité en continu du pays de Brive


Recettes. Un défi qui réveille le terroir

Les chefs des Tables gaillardes « pimentent » une nouvelle série de recettes en se lançant un défi : marier chaque mois un ingrédient local avec une façon de les réaliser. De quoi mettre leur imagination en ébullition et nos papilles en appétit. À l’approche des fêtes, le chef Amédée revisite le foie gras.

« Foie gras » et « à faire en dernière minute ». Ce sont les deux petits papiers qu’a tiré au sort Amédée Leymarie. Le tout est de mettre au point une alléchante recette dont la vidéo sera mise en ligne le 14 décembre sur le site de Brive tourisme. Idéal à l’approche des fêtes. « Ce sera évidemment du foie frais, donc travaillé en cuisson rapide ou en marinade. On a envie de sortir du traditionnel poêlé en trouvant un assaisonnement original », dévoile juste le chef d’Amédélys qui peaufine sa recette en famille.

Voilà trois saisons que Brive tourisme propose des « Recettes gaillardisées » valorisant le terroir, mais cette année les dix maestros des Tables gaillardes ont décidé d’y mettre leur grain de sel, quitte à relever le défi qui leur était lancé. Lors d’une assemblée épique, chacun a tiré au sort d’un côté un ingrédient spécifique local et de l’autre une condition de réalisation particulière, avec le risque que le hasard les plonge quelque peu dans l’embarras créatif. C’est ainsi que la châtaigne s’est retrouvée mariée avec « épice », le cochon Cul noir « faisable à l’avance », les fruits rouges « monochrome », le champignon « alcool local », le veau de lait « cuisson plancha » ou la pêche de Voutezac « en forme de moustache ». En tout dix recettes qui se veulent sympas, créatives et surtout faciles à réaliser par le commun des cuisiniers amateurs. Des recettes à décliner évidemment en petites tablées en cette période de restriction de convives.

Le premier à s’être lancé est Johnny Thouvenin du restaurant Le Périgord à Donzenac qui a livré en octobre son trompe l’œil avec des noix. Le chef briviste Amédée prend le relais en décembre, une recette qu’il proposera peut-être à la commande. Car comme beaucoup de ses confrères contraints à la fermeture imposée pour lutter contre la pandémie, il a décidé de se lancer en décembre dans la vente à emporter, le midi en plat du jour et le soir en fin de semaine pour des tables plus gastronomiques. En attendant, ne manquez pas la mise en ligne de sa recette sur la page Facebook Brive 100% Gaillarde ou sur le site brive-toursime.com.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

huit + 14 =