L'actualité en continu du pays de Brive


Rapprocher les élèves des formations et des métiers

Des tables rondes “métiers” se sont déroulées toute la journée au lycée d’Arsonval. Près de 500 jeunes de première et de terminale y ont assisté et ont pu échanger avec des professionnels de divers secteurs d’activités.

Avec le soutien du CIO de Brive, le lycée d’Arsonval organisait aujourd’hui et pour la seconde fois des tables rondes “métiers” avec pour objectif de présenter aux jeunes des formations diversifiées et la réalité de différents métiers par le biais de témoignages de professionnels.

“Lors de la première édition, il y a deux ans, nous avions questionné les jeunes sur les secteurs d’activités qui les intéressaient”, a expliqué Jean-Yves Soulier, proviseur du collège et lycée d’Arsonval. “On a ressorti 5 grandes thématiques: la santé, le social, le commerce et l’administration, ainsi que l’ingénierie et la recherche.” Enfin, dernier thème développé cet après-midi: la culture et la communication. Parmi les questions qui sont revenues fréquemment en fin de journée, l’intérêt d’un séjour à l’étranger pour une intégration en classes prépas, le bénéfice des stages ou encore la particularité d’un parcours de journaliste spécialisé.

Des questions précises, pointues, suggérant une certaine inquiétude. “Aujourd’hui, même les scientifiques sont inquiets. Il est important de valoriser les élèves et de leur montrer l’éventail de cursus et de parcours possibles mais aussi de leur faire découvrir le quotidien et la particularité des métiers qui les intéressent.”

L’enjeu était aussi durant cette dernière table ronde d’encourager les jeunes littéraires, une filière qui souffre encore aujourd’hui d’un problème d’image. “La culture et la communication sont des secteurs qui créent du sens”, a estimé de son côté Denis Dufour, qui enseigne les arts au lycée. “Une société ne peut pas se nourrir que d’un type de personnes”, a ajouté le proviseur. “Les filières d’excellence existent partout, j’en suis convaincu.”

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire