L'actualité en continu du pays de Brive


Quelles sont les mesures à respecter sur les marchés

Vous avez été nombreux à nous demander si, avec la mise en place en confinement, les marchés brivistes auraient lieu. La réponse est oui, car des mesures de distanciation ont été prises d’un commun accord entre la Ville et les commerçants. Les marchés alimentaires Thiers et Guierle sont donc bien maintenus. L’accès à la salle Brassens est par contre fermé et les commerçants seront installés sous la halle et sur la contre allée Tourny. Et n’oubliez pas votre attestation de déplacement dérogatoire.

Faut-il maintenir les marchés? Les interdire? Chacun y va de son avis sur les réseaux sociaux. Puisque les déplacements pour acheter des produits de première nécessité sont autorisés, il est possible de se rendre au marché. La décision vient du ministre de l’Agriculture et de l’alimentation. “Les marchés et halles sont tout aussi importants pour les consommateurs que les magasins, notamment pour la fourniture de produits frais”, précise Didier Guillaume. Il faut bien continuer à manger, et de façon diversifiée, tout comme les producteurs doivent aussi écouler leurs produits frais.

Vous ne trouverez donc que les seuls produits alimentaires et de premier nécessité. Fromagers, bouchers, poissonniers, maraichers… vont installer leurs bancs place Thiers et Guierle. “Conformément aux instructions envoyées aux préfets par le ministre de l’Intérieur, nous avons réorganisé la disposition afin de dégager un espacement plus important entre les bancs“, précise Jean-Luc Souquières, conseiller municipal en charge des affaires agricoles. “Il y a eu une très bonne coordination avec la mairie”, assure Christian Serre, président départemental et vice-président national de la Fédération des marchés de France qui a édité un guide de pour ses commerçants non sédentaires un guide de bonnes pratiques qui s’ajoutent aux mesures barrières déjà préconisées. “Tous les commerçants y ont été sensibilisés.”

Les mesures prises sur vos marchés Thiers et Guierle:

  • un espacement de 3 mètres entre les stands de façon à éviter les attroupements
  • l’organisation des files d’attente pour respecter la distance minimale de 1m entre 2 clients
  • mise en place de vitrines en plexiglas ou autres pour protéger les aliments et éviter les manipulations par la clientèle
  • sur chaque étalage, affichage obligatoire et respect par tous les commerçants des mesures « barrières »
  • chaque commerçant devra disposer d’un produit désinfectant pourse laver régulièrement les mains.

Vous devez donc ne pas toucher et reposer la marchandise mais laisser le commerçant vous servir. Privilégier le paiement sans contact dès que cela est possible. Reste le problème de la petite monnaie, incontournable pour les petits achats. “Pour éviter d’ailleurs les échanges de monnaie, les placiers ne feront que relever la présence et noter le métrage, la facturation se fera ultérieurement”, précise Jean-Luc Souquières. 

C’est une responsabilité collective. il appartient à chacun, client comme commerçant, d’avoir le bon jugement pour éviter les concentrations d’un trop grand nombre de personnes au même endroit.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

2 commentaires

  •    Répondre

    Très bien.. Merci

  •    Répondre

    Je reviens ce matin du marché de la Guierle ,au moins 30% à 50% des gens ne portent pas de masque ,est-ce de l’inconscience ,de l’incivisme,de la bêtise ou de l’irrespect pour soi même et les autres ?
    Ce qui montre que l’on ne peut pas compter sur le bon sens de nos concitoyens .
    Pour une bonne sécurité de nous tous ,il serait envisageable que nos services municipaux puissent intervenir pour faire respecter ce qui nous protège tous .

Répondre à Puydebois Annuler