L'actualité en continu du pays de Brive


Privez d’eau le moustique tigre

 

 

Présent à Brive, le moustique tigre fait l’objet d’une surveillance renforcée car il peut être vecteur de virus. Pour limiter sa prolifération, on vous donne des conseils simples à mettre en pratique dès maintenant.

Outre la désagréable piqure, cet indésirable moustique peut, dans certaines conditions très particulières, être en effet vecteur de dengue, Zika et chikungunya. Sauf que, pour pondre ses larves, il a besoin d’eau stagnante… La lutte la plus efficace est donc de l’en priver. Sachant que la quantité d’une soucoupe peut suffire, vous devez donc partir en chasse sur vos balcons, terrasses, jardins. Et ce d’autant que plus de 80 % des gîtes larvaires se situent dans les propriétés privées.

Toute l’année, des agents du Service hygiène et santé interviennent à la demande chez les particuliers pour rechercher les gîtes larvaires potentiels et conseiller sur les mesures à prendre. La Ville va également tester cette année dans plusieurs quartiers l’efficacité de nouveaux pièges imitant le lieu de ponte ou simulant la respiration à l’aide d’attractants olfactifs.

Infos auprès du SHS au 05.55.24.03.72.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

3 commentaires

  •    Répondre

    Nous habitons rue général gramat et ça fait 2 ans qu’on ne peut profitez de notre extérieur car on est envahi de moustiques tigres. Ça devient insupportable. J’aimerai que la mairie prenne ses dispositions pour que cela cesse.

  •    Répondre

    Nous habitons avenue Pompidou à côté du cimetière et c’est l’enfer. Les riverains ont interpellé la mairie mais sans succès !! Personnellement souffrant de maladie auto-immune, je suis très inquiėte. Du matin au soir, de jour comme de nuit, avec la lumière des lampadaires ils sont toujours présents. Dès qu’on ouvre la porte ils rentrent dans la maison. Avec la canicule annoncée dans les jours à venir, impossible même de prendre le frais le soir sur la terrasse. 3 minutes pour étendre du linge : 3 piqûres. Quoi que l’on en dise a à la mairie ce n’est pas du confort, c’est un problème sanitaire !! Il y a des solutions pour tuer les larves, qu’attend t’on pour les mettre en pratique chez nous !!

  •    Répondre

    Avenue Pompidou également. Le jardin est impraticable. Comme les commentaires précédents : des dizaines de moustiques des son met un pied dehors. Pourtant J’ai un piège qui collecte des centaines de moustiques par semaine (ce n’est pas une exagération) . Mais il y en a toujours plus qui reviennent.
    Il faut vraiment traiter le cimetière d’urgence !!!

Laisser un commentaire

1 × 5 =