L'actualité en continu du pays de Brive


Prévention routière: “L’enjeu de rouler un peu plus vite est dérisoire”

Prevention routiere1pano

Près de 800 jeunes ont pris part depuis hier à la 11e édition du forum de la prévention et de l’éducation à la sécurité routière qui s’est refermée ce soir à 17h à l’Espace des Trois provinces. Entrée libre et gratuite.

Prevention routiere2“La prévention et l’éducation donnent des résultats”, a affirmé Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière en visite ce matin à l’Espace des Trois provinces où se tient depuis hier le 11e forum de prévention routière. Aussi a-t-il tenu à remercier tous ceux qui donnent de leur temps et qui s’engagent dans cette action.

Et ils sont nombreux. La preuve avec ce forum organisé par la Ville de Brive, l’association prévention routière Corrèze et l’IUT GEA (gestion des entreprises et des administrations) dans le cadre d’un projet tutoré. Construit autour de 5 grands pôles, il a réuni les organismes d’Etat (police et gendarmerie), du département (pompiers et services de la route), de la Ville (police municipale) mais aussi de nombreuses associations et entreprises partenaires.

Prevention routiere3L’occasion pour près de 800 jeunes collégiens, lycéens et universitaires du territoire de s’informer sur les dangers de la route, à l’image de ce groupe de collégiens écoutant un gendarme leur expliquer les dangers du cannabis. Un rappel nécessaire puisque les jeunes ont avoué ignorer que la consommation de drogues réduisait le champ de vision du conducteur.

Outre l’échange avec des professionnels, le forum est aussi l’occasion d’essayer des simulateurs de choc, de deux et quatre roues, très appréciés par les jeunes. “Là, il voit plus le côté ludique, il va plutôt vite mais l’objectif est de faire le circuit sans fautes”, recadre Jean de Lustrac, de l’association prévention routière. La vitesse est justement dans le collimateur d’Emmanuel Barbe : “L‘enjeu de rouler un peu plus vite est dérisoire. Un Paris Marseille à 140 km/h ne fait gagner qu’un quart d’heure”, a-t-il mis en perspective. Et comme le rappelle un animateur à un jeune qui n’a pas pu s’arrêter à temps sur un simulateur de conduite: “Plus on roule vite et plus la distance de freinage et donc d’arrêt s’allonge.”

Prevention routiere4Des informations qu’il est nécessaire d’appréhender dès le plus jeune âge car la route constitue la première cause de mortalité chez les jeunes adultes qui y risquent deux fois plus leur vie que le reste de la population. “Nous avons le souci constant de travailler aux côtés des associations pour lutter contre les difficultés liées à la sécurité routière et la police municipale est présente au quotidien sur la commune pour y veiller”, a réagi Dominique Eyssartier, maire adjoint en charge de la sécurité et de la tranquillité publique.

En 2015, la Corrèze a enregistré 3 tués de plus qu’en 2014, soit 22 morts et les 220 accidents corporels dénombrés ont fait 285 blessés dont 96 hospitalisés.

Prevention routiere5

Prevention routiere6

Prevention routiere7

Prevention routiere8

Prevention routiere9

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire