L'actualité en continu du pays de Brive


Prévention routière : “Chaque tué est un drame humain”

Le simulateur de conduite 4 roues

La semaine nationale de la sécurité routière qui se déroule jusqu’au 22 septembre a été lancée ce matin dans le département au lycée Lavoisier de Brive qui présentait un simulateur de conduite 4 roues. Cet outil pédagogique que les jeunes du lycée ont essayé toute la matinée, s’inscrit dans un plus vaste programme de 37 actions qui seront menées en Corrèze durant la semaine. “Car même si la situation n’est pas dramatique en Corrèze, il ne faut jamais baisser la garde: chaque tué est un drame humain”, a rappelé Sophie Thibault, nouveau préfet de Corrèze.

Simulateur 4 rouesDans la cour du lycée Lavoisier trône le simulateur de conduite “Barracuda G25” qui est un outil pédagogique moderne permettant d’évaluer le comportement d’un conducteur. Cet équipement, financé par la préfecture (12.770 euros ) et le lycée Lavoisier (16.558 euros ) vient s’ajouter aux deux autres simulateurs 2 roues acquis en 2008 puis 2009 par la préfecture et se destine à tourner dans les lycées et établissements de formation post-bac de la Corrèze.

Le nouveau préfet Sophie Thibault essaye le simulateur“J’ai mon permis depuis 8 mois”, témoigne Sébastien, carrossier à Lavoisier. “Les premiers temps du permis, on peut avoir tendance à être moins prudent, un peu tout fou”, concède-t-il en indiquant avoir eu un premier accident cet été: “J’ai fait un dépassement sur route mouillée et alors qu’une voiture arrivait en face, j’ai foncé droit dans un 4×4”.  De fait, ce n’est pas pour rien que les jeunes constituent un des enjeux principaux en terme de sécurité routière. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: en Corrèze, les 14-24 ans représentent 30% des victimes des accidents de la route alors qu’ils ne constituent que 11% de la population et, au 11 septembre 2011, sur les 7 victimes de la route, quatre d’entre elles étaient âgées de 19 à 22 ans.

l'union fait la force“Nous aussi nous portons le deuil inextinguible de certains élèves”, a témoigné le proviseur du lycée Lavoisier, Maryse Coste. “Cet investissement était donc naturel. Et en matière de sécurité routière, l’union fait la force”, termine-t-elle. De fait sur place, nombreux étaient les officiels, présidents et élus à être réunis au lycée, témoignant de la forte implication des partenaires locaux : les communes (mise en place de véhicules accidentés, opération de désincarcération), le conseil général (opération silhouettes noires), les services de l’Etat (gendarmerie et police qui poursuivront les contrôles routiers), les associations, etc.

AccidentCette semaine de lutte globale contre l’insécurité routière est couplée avec la semaine européenne de la mobilité (nous vous en avons parlé ici) qui vise, de façon complémentaire à favoriser une modification pérenne des comportements de déplacements. Réunies, ces deux actions illustrent la volonté de réduire le nombre de morts sur les routes et de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Pour les personnes comme l’environnement, un seul mot d’ordre: Bougez autrement !

Retrouvez les 37 actions programmées en Corrèze durant cette semaine en cliquant ici.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire