L'actualité en continu du pays de Brive


Paris 2024. “Brive a le potentiel pour accueillir les délégations”

En visite à Brive, le président de la Fédération française de triathlon, Cédric Gosse, a pu apprécier le potentiel des infrastructures dans la perspectives des JO 2024 et s’est engagé à jouer un rôle de relais auprès des fédérations étrangères.

Du lac du Causse au stade d’athlétisme en passant par la piscine ou le centre de performance du CABCL, Cédric Gosse n’a rien perdu de sa visite à Brive toute la journée d’hier. Certes, il est venu rencontrer le club BLT qu’il n’a pas hésité à qualifier de “modèle” pour une politique fédérale tournée vers une culture sportive élargie (voir notre précédent article ici), mais aussi découvrir les potentialités à l’horizon des prochains Jeux olympiques qui auront lieu à Paris en 2024. Labellisée Terre de Jeux, Brive rentre en effet dans les critères comme centre de préparation pour quatre disciplines: l’aviron, le triathlon, la nage en eau libre et le rugby à 7.

“La ville a toute les qualités pour accueillir des délégations”, valide-t-il. “Les délégations veulent des infrastructures de qualité, bien sûr, mais elles ont besoin de sérénité pour se préparer sans pression, dans des espaces naturels, ce que propose le lac du Causse.”

Cédric Gosse s’est engagé à jouer un rôle de relais entre les territoires qui sont engagées dans cette voie et les présidents des fédérations internationales. “Dans le premier trimestre 2022, nous allons initier une réunion en visio qui permettra à chaque collectivité de présenter son projet.” “Cela nous permettra d’avoir un accès direct aux représentants des fédérations“, se réjouit l’adjoint aux sports Philippe Delarue.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire