L'actualité en continu du pays de Brive


« On a rendu mon fils ordinaire ! »

Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées et Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement étaient de passage à Brive aujourd’hui. Elles se sont rendues à l’école Michel Peyramaure pour rendre visite à un groupe d’élèves qui bénéficie du dispositif d’autorégulation pour les élèves autistes et rencontrer des parents.

L’école Michel Peyramaure accueille six élèves qui profitent de ce dispositif d’autorégulation pour les élèves autistes. Trois aides médico-psychologiques, une ergothérapeute, une orthophoniste et toute l’équipe enseignante de l’établissement sont dévouées et destinées à accueillir ces élèves dans les meilleures conditions. Un site privilégié dont le papa d’un enfant bénéficiant de ce dispositif ne tarit pas assez d’éloges. « Ma famille et moi avons déménagé de Clermont-Ferrand. Nous nous sommes d’abord installés à Saint Germain-les-Vergnes dont l’école accueille également des enfants autistes, puis à Brive ici à Michel Peyramaure où mon fils est depuis cette année inscrit et bénéficie de ce dispositif. On a rendu mon fils ordinaire. C’est un paradoxe mais c’est exceptionnel. C’est l’aspiration de tous les parents d’enfants autistes. Il a fait des progrès immenses. La qualité de suivi dont nous bénéficions est exceptionnelle. Nous avons une chance inouïe cependant cela devrait être la normalité.»

Il reste beaucoup de chemin à faire pour que tous ces enfants soient accueillis au sein d’établissements dans des conditions idéales pour eux. L’école Michel Peyramaure y contribue, la Corrèze également avec l’école de Saint-Germain-les-Vergnes ainsi que le collège d’Arsonval à Brive. Un trait d’union indispensable pour ces enfants de la maternelle jusqu’au collège.

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire