L'actualité en continu du pays de Brive


Olivier Masmonteil à Saint Libéral

ol m

Du 11 septembre au 25 octobre 2015, la chapelle Saint-Libéral accueille une exposition consacrée au peintre Olivier Masmonteil. Suivant un accrochage conçu par l’artiste comme un scénario de film, cette exposition vous invite à découvrir les différentes facettes de son travail à travers une sélection de plus de 70 œuvres réalisées entre 2002 et 2015.

Né à Romilly-sur-Seine en 1973 mais originaire du Limousin, région à laquelle il est resté très attaché, Olivier Masmonteil a grandi à la campagne au contact permanent de la nature dont il s’est imprégné profondément.g_CTmasmonteil10
De 1996 à 1999, il fait ses études à l’école nationale des Beaux-Arts de Bordeaux, à une époque où faire de la peinture était considéré comme dépassé, puisqu’ «il était inimaginable qu’un support ancien puisse être porteur de modernité ». Mais contre l’avis de ses professeurs, Olivier Masmonteil a choisi à cette période de continuer à peindre et de se consacrer à un thème classique auquel son goût de la nature le prédisposait : le paysage.

Il restera fidèle à ce choix pendant des années. Une démarche dont l’apogée se situe entre 2007 et 2009 avec la réalisation de  “Quelle que soit la minute du jour”, une série de 1000 petites acryliques représentant des paysages vus au cours du tour du monde effectué par le peintre.

Depuis 2012, après douze ans de paysage, l’artiste explore le plaisir de la peinture en ouvrant sa pratique vers d’autres champs picturaux. Ce nouveau chapitre de sa carrière célèbre le plaisir de ne plus avoir qu’un seul sujet, mais de les avoir tous (nu, scène de genre, nature morte, vanités…), tout en continuant tout de même à peindre des paysages.

reve-dolivier-masmonteil-L-1Aujourd’hui reconnu et installé à Paris, Olivier Masmonteil a pendant longtemps dû justifier son choix artistique face à ceux qui voient dans la peinture un outil traditionnel anachronique. C’est justement en réaction à la scène contemporaine qu’il affirme que la peinture n’est pas morte mais aussi qu’il puise dans l’histoire de la peinture et se l’approprie pour créer son propre style. Pour lui, à la différence de nombreux artistes contemporains, l’art du passé est un héritage qu’il faut accepter plutôt que de s’en détourner. Olivier Masmonteil travaille essentiellement en atelier, à partir de notes et de photographies qu’il a prises sur les lieux, ce qui lui permet de s’exprimer sur de grandes toiles. Car il a une attirance pour les grands formats, lui qui est très grand et qui considère la peinture sur grande toile comme un corps-à- corps (tantôt danse, tantôt combat).Rembrandt, Poussin, Courbet, Ruysdael et Monet, C. D. Friedrich, Turner sont ses influences.

Olivier Masmonteil, à la chapelle Saint Libéral, du 11 septembre au 25 octobre, entrée libre.

brivemag.fr

brivemag.fr

Laisser un commentaire