L'actualité en continu du pays de Brive


Nouvelle implantation Veolia Propreté à Brive

intro veolia

Il était présenté ce matin à la presse, aux élus et à ses partenaires et clients, le nouveau site Veolia de valorisation des matières s’étend sur 1,6 hectare dans la ZAC du PEBO (Brive Ouest). Avec 14.000 tonnes de déchets ménagers et industriels recyclés par an, c’est un acteur incontournable de la valorisation des déchets sur les départements de la Corrèze et de la Dordogne.

visite Tri, traitement, valorisation, cette nouvelle entité est toute neuve. Elle vient se substituer à l’installation qui existait depuis plusieurs années à Saint-Pantaléon-de-l’Arche et qui était devenue inadaptée aux volumes traités en terme d’environnement, de rentabilité et de conditions de travail pour les salariés. Ergonomie, sécurité, efficacité sont en effet mis en avant par les dirigeants de l’entreprise. C’est pour cela, par exemple, que le nouveau bâtiment qui fait 3300 mètres carrés, est construit sans poteaux pour permettre une meilleure circulation des engins. Eclairage, rétention des eaux pour l’environnement ou sécurité incendie ont été également pensé pour assurer dans chaque cas des conditions optimales.

Ce centre emploie 24 personnes. Elles réceptionnent essentiellement des cartons et des papiers, respectivement 7400 tonnes et 5500 tonnes par an, mais aussi 350 tonnes de plastique. Ces déchets sont broyés et pressés sur place pour former de grosses balles qui partiront ensuite vers des entreprises qui travaillent à donner une deuxième vie à ces matières comme les papetiers ou les plasturgistes.

Présenté également ce matin, un nouveau matériel qui permet de laver ce que l’on nomme les bornes d’apport volontaire. Ecolav est en fait, un camion muni d’un bras grue qui permet de hisser la borne et de la positionner à l’intérieur de la remorque pour y être lavée. Cela évite les projections sur la chaussée et permet la récupération des produits de lavage, qui sont biodégradables, et des jus résiduels des déchets et leur élimination vers des filières de traitement adaptées.

Frédéric Soulier, qui a effectué la visite des lieux en fin de matinée en compagnie entre autres d’Alexander Mallinson, directeur régional Sud-Ouest de Veolia propreté, s’est félicité du choix de Brive pour cette nouvelle implantation. Selon lui, cela suit une logique d’ouverture vers des territoires dont la ville se sent proche également. Véolia entend en effet augmenter le nombre d’entreprises et de collectivités qui font appel à ses services. Elles sont actuellement 360. Pour cela, la société veut se tourner vers les bassins économiques de Sarlat et de Périgueux. Une direction vers l’ouest que le maire de Brive trouve aussi beaucoup plus logique que de se tourner vers le Nord et Orléans. Allusion à l’actuel projet de redécoupage des régions.

cartons pano

 

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire