L'actualité en continu du pays de Brive


MNOP fait son Tour à Brive

MNOP pour Musiques de la Nouvelle-Orleans en Périgord. Tout un programme! Le MNOP Tour 2019 de nos voisins passe à nouveau par le théâtre municipal cet été. Rendez-vous ce jeudi 11 juillet à 20h45 avec des pointures qui mêleront leurs influences le temps d’un concert. Une rencontre unique et c’est gratuit. Réservation auprès de la direction municipale de la culture au 05.55.18.18.39.

C’est l’un des gros spectacles du festival programmé en partenariat avec la Ville de Brive dans le cadre d’Un été au Théâtre. Et il promet d’être explosif. Ceux qui ont assisté aux concerts des années précédentes savent la joie communicative avec laquelle les artistes tissent leur partition. “Il y aura beaucoup de cuivres cette année. Ce sera un concert plutôt jazz avec un côté roots. Tous ces musiciens offriront une sorte de revue. Avec aussi des moments improvisés”, commente Jacques Servio, vice-président du MNOP. “Peut-être que la fanfare brass band pourra commencer à jouer devant le théâtre”, suggère-t-il. Vous allez certainement succomber au charme détonnant de ce Brass Under Influence du tromboniste Sébastien « iep » Arruti et son Grand Marshall Pierre Cherbero, né de leur amitié et de leur amour pour cette musique. Directement inspirée des New-Orleans Nightcrawlers de Greg Klein, cette formation résolument festive joue les second lines traditionnelles et funks actuels qui résonnent dans les rues de la Nouvelle-Orléans.

Ce spectacle original va ainsi mêler les influences autour de la Section Rythmique Trio. Cette formation recherchée par de nombreux solistes, surtout dans le domaine du jazz classique, est composée de Guillaume Nouaux à la batterie, David Blenkhorn, guitariste et Sébastien Girardot en contrebasse. Artiste révélation de l’année en 2007 par la revue Jazz Magazine. Prix Jazz Classique de l’Académie du Jazz en 2011, Guillaume Nouaux a travaillé avec de nombreux artistes de renommée internationale (Chuck Berry, Evan Christopher, Bob Wilber, Scott Hamilton, Michelle Hendricks, Didier Lockwood…) et a participé à l’enregistrement de plus de 80 albums, ainsi qu’à divers projets concernant la radio, la télévision, et le cinéma. Originaire de Tamworth, capitale australienne de la country music, Dave Blenkhorn est désormais installé en bordelais, ses sorties locales sont rares mais bien accompagnées. Son style musical prend ses racines dans la tradition de la guitare jazz, à la fois américaine, avec Charlie Christian et Wes Montgomery, et européenne avec l’incontournable Django Reinhardt. Quant à Sébastien Girardot, il a lui aussi construit un style très personnel sur la base d’une formation classique et d’une première expérience avec des groupes à la Nouvelle-Orléans. Son style puissant et percutant en font un artiste très demandé en Europe.

Avec ce trio brut, se “satellisent” différents invités: le pianiste Thierry Ollé qui fera preuve de tout son éclectisme musical et surtout le trompettiste Patrick Artèro. Ses débuts sont éloquents: né en 1950 au Vietnam, il débute sa vie musicale vers quatre ans en entendant pour la première fois Louis Armstrong sur des 78 tours de son père. Vers 10 ans, il commence la trompette et après quelques années, il se produit à la tête de l’orchestre du collège. Cela va l’amener à rencontrer en 1969 le groupe “phare” du moment, Les Haricots Rouges, dont il partagera l’existence pendant quatre années. Sideman auprès des plus grands jazzmen, il compose pour la télévision, notamment aux côtés de Jean-Christophe Averty. Il a collaboré avec les plus grands artistes de la chanson française, Serge Gainsbourg, Eddy Mitchell ou Henri Salvador, de purs jazzmen tels Stan Getz, Ray Charles ou encore Sam Woodyard, l’ancien batteur de Duke Ellington. Avec plus de 50 ans de carrière derrière lui, c’est une figure incontournable du jazz français.

 

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire