L'actualité en continu du pays de Brive


Métaloforme dévoile la chaudronnerie

Vernissage de l'exposition Métaloforme

Cylindres alambiqués, bancs, tables, porte-bouteille, panières… Avec les élèves du lycée et CFA Lavoisier, le métal peut prendre toute les formes. Jusqu’au 22 juin, le centre socioculturel municipal Jacques Cartier à Tujac présente l’exposition Métaloforme, un échantillon de leurs œuvres pour lever le voile sur une spécialité mal connue: la chaudronnerie.

Le bancLors du vernissage, les différents sièges réalisés par les élèves ont suscité l’admiration du public qui n’osait à peine s’y assoir. Il y a là aussi des enchaînements de volumes différents, des œuvres d’art qui concentrent les difficultés. “C’est une infime partie de tout ce qu’ils font, mais ça illustre bien la diversité de leur technicité qui va de l’utilitaire pur et dur à l’artistique“, constate Thierry Lacaze, proviseur du lycée professionnel et directeur du CFA Lavoisier. “C’est un panel très large qui permet aux élèves de trouver leur voie, leur potentiel.”

Le responsable a découvert lui aussi cette belle spécialité en prenant ses fonctions. “Certains élèves y viennent encore par défaut”, déplore-t-il, Métaloforme“La chaudronnerie exige énormément de qualité, notamment en dessin industriel. Mais l’essayer c’est l’adopter. En plus, à la sortie d’un bac pro, il y a quatre emplois pour chaque gamin.” Les débouchés sont nombreux dans la construction aéronautique et spatiale, ferroviaire ou navale, l’industrie agroalimentaire, chimique, nucléaire, énergétique, pharmaceutique, celle aussi du pétrole, les bâtiment et travaux publics… “Vous savez, le plus grand atelier de production industrielle n’est autre que Disneyland“, s’amuse le proviseur. Bref, on a toujours besoin d’un chaudronnier quelque part.

MétaloformeLe mot me faisait seulement penser au chaudron pour cuisiner“, explique Salahe, un des enfants du centre qui a bénéficié d’une découverte du milieu. “Je ne connaissais pas ce métier. J’ai bien aimé souder. La première fois, ça a été très dur, mais j’y suis arrivé.” Pour d’autres, la rencontre a été une révélation. “Il y a vraiment un déficit d’image de cette spécialité qui est pourtant porteuse d’embauches”, argumente Maryline Brousse, directrice adjointe. D’où l’idée du secteur accompagnement scolarité et socioculturel de monter cette exposition, la dernière avant les vacances, en partenariat avec l’établissement. Pour l’adjoint au maire Camille Lemeunier qui salue ce partenariat ainsi que “le lien primordial entre famille et scolarité”, “cette exposition permet d’éviter les idées préconçues sur certaines filières professionnelles“. Enfants et parents y sont donc largement conviés.

L’exposition Métaloforme se tient dans l’accueil du centre Jacques Cartier. Elle est accessible du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h (18h30 le vendredi). Entrée libre. Des animations sont mises en place pour les groupes. Infos au 05.55.86.34.60.

Discours du maire-adjoint Camille Lemeunier

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire