L'actualité en continu du pays de Brive


L’Odyssée… de la crêpe

Christophe Ménoire a repris la crêperie, 11 place Molière. Il a donné un sacré coup de jeune à la décoration. Son ambition est de faire voyager la crêpe à travers les régions et les terroirs. Il a du même coup embauché 2 personnes.

“Je ne suis pas Breton”, cadre le patron. “La crêperie n’était pas mon univers.” Loin des embruns, ce Briviste de souche n’en est pas moins un professionnel de la restauration traditionnelle et semi-gastronomique qui a décidé, la cinquantaine sonnant, de franchir le pas et de s’offrir son propre établissement. “Ce qui m’a séduit dans la crêperie, c’est son univers simple, son esprit convivial, intergénérationnel. Toutes les classes sociales s’y retrouvent.”

Christophe Ménoire a d’abord mis la main à la pâte pour apprendre le tour de main. Il a aussi revu toute la décoration intérieure dans des teintes plus douces, changer mobilier, tables et chaises et surtout ouvert le champ de vision en aérant la partie mezzanine. Sans oublier de rénover entièrement la cuisine.

Tout en restant fidèle à la vocation de l’enseigne, il ambitionne de faire évoluer la carte en proposant un choix sans cesse renouvelé. “Je veux faire sortir la galette de sa tradition bretonne, en modifiant la carte chaque mois. J’ai envie de faire voyager à travers les différentes régions françaises.” À commencer par la nôtre avec sa “Parmentière de confit de canard au foie gras” qui parait-il connait un vif succès ou encore sa “Pays” qui intègre la tome de Lanteuil.

“L’idée est d’essayer de faire travailler les producteurs locaux. Je me fournis également sur le marché de la Guierle. C’est frais, les galettes sont préparées à la commande, ça donne une grande souplesse pour s’adapter aux goûts et intolérances des clients.”

En s’embarquant dans L’Odyssée, Christophe Ménoire a embauché deux salariés, l’un en cuisine, l’autre en salle, et fait également appel à un extra pour les week-ends souvent très chargés. Il attend surtout les beaux jours pour profiter à plein de sa terrasse, idéalement disposée en retrait.

Tous les jours sauf lundi soir et dimanche. Infos et réservations au 05.55.23.56.81. Également une page Facebook.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

1 commentaire

Répondre à ménoire christophe Annuler