L'actualité en continu du pays de Brive


L’habitat adapté au conseil municipal

L'habitat adapté des Rebières que le député maire a cité en exemple aux élus de l'opposition.L’ordre du jour proprement dit du conseil municipal de jeudi soir a été marqué par un débat sur les terrains familiaux, avant de reprendre un cours plus tranquille au fil des dossiers.

Grand classique des affrontements municipaux, la situation des gens du voyage en général et des habitats adaptés prévus à Fadat en particulier, ont été d’entrée au cœur des débats à l’occasion d’une décision extraite du dossier consacrée à la gestion municipale.

Ce texte fait le point sur les péripéties judiciaires que le permis de construire accordé pour la construction d’habitats adaptés ou terrains familiaux, avait déclenché. L’association “Les jardins de Fadat” ainsi que les deux conseillers généraux Frédéric Soulier et Claude Nougein avaient déposé des recours. Le 10 août dernier, le juge des référés a finalement rejeté  la requête en suspension du permis de construire menée par l’association “au motif que le projet de réalisation des trois habitats adaptés à l’accueil des gens du voyage sédentarisés (…) répond à un intérêt public de sécurité et de salubrité”.

Ce nouvel épisode a permis au député-maire Philippe Nauche de réaffirmer à l’adresse de l’opposition municipale, un certain nombre de convictions. “Plutôt que d’agiter les peurs,  vous feriez mieux d’aller regarder ce qui se passe sur les terrains familiaux des Rebières.La façon dont vous avez traité les gens du voyage depuis 13 ans est indigne”.

L’ordre du jour a ensuite repris sur un mode plus tranquille. Voici quelques uns des principaux dossiers.

-Plan climat énergie territorial: obligatoire pour les communes de plus de 50.000 habitants qui doivent établir avant le 31 décembre 2012 un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre. Des objectifs sont à atteindre avant l’horizon 2020, avec la réduction des émissions de CO2 de 20%, l’amélioration de l’efficacité énergétique de 20%, et la production de 20% d’énergie renouvelable.La Ville de Brive, l’Agglo et le Conseil général se sont groupés pour son élaboration afin d’en diminuer les coûts.

-Salle de danse et salles de répétition pour les musiques actuelles et les danses urbaines: à l’occasion du vote sur un avenant aux marchés de travaux, le maire a précisé que l’ouverture de la salle de danse s’effectuerait le 2 novembre. Les salles de répétition s’installeront progressivement dans la foulée, pour une livraison totale début janvier 2012.

La passerelle de la gare en réfection -Passerelle de la gare: actuellement en réfection chez “Les Métalliers Corréziens”, la passerelle de la gare de Brive a révélé plus de faiblesses que prévues. Un avenant de 4,80% a été voté portant l’ensemble du coût des travaux à 732.373 euros. Elle sera remise en place les 14 et 15 octobre prochains. Une fois les ascenseurs d’accès pour les personnes à mobilité réduite installés, elle sera totalement opérationnelle le 15 novembre.

-Piste cyclable: une piste cyclable sera aménagée entre les giratoires Général André Lalande et Henri Magne pour un investissement de 237.000 euros.

-Dénomination de rues: la rue Lucien Bossoutrot, le rond-point Georges Fréchinos, et le jardin Luc Guilloré ont rejoint le paysage urbain et la mémoire briviste.

-CABCL: la Ville de Brive a passé avec la SASP CABCL rugby un marché de prestation de services destiné à promouvoir  le rugby et la ville (achats de places, parrainage d’un match, campagne de communication, etc.) pour la somme de 245.450 euros. 

Terrain de rugby en gazon synthétique: l’aménagement de ce terrain situé sur la plaine des jeux Est au Boriottes a rencontré des difficultés liées à l’état du sous-sol. Un avenant de 73.000 euros HT a été voté. Le terrain sera ouvert début novembre.

Michel DUBREUIL

Michel DUBREUIL

Laisser un commentaire