L'actualité en continu du pays de Brive


L’Étoile vise l’accession en N3

(Photo : DR)

 

 

 

 

 

L’Étoile commence sa saison R1 ce week-end par une rencontre à l’extérieur à Mérignac. Les jaune et bleu jouent dimanche à 15 h dans la banlieue bordelaise. La saison dernière l’Étoile a finalement échoué de peu dans une saison test. Cette année, le club briviste veut monter. Il s’en est donné les moyens. Petit point avec Antonin Bramat, dirigeant étoiliste.

 

L’Étoile se retrouve, cette saison, dans une poule qui a environ changé de moitié mais qui sera du même acabit que la saison dernière. « On a Cognac qui descend de National 3 et Mérignac-Arlac, l’autre club mérignacais, qui a fini second de sa poule l’année dernière, et il y aura Boulazac… Ce sont pour moi les plus durs », assure Antonin Bramat, dirigeant étoiliste. Certainement les trois adversaires directs dans l’objectif de la montée qui, cette saison, est clairement annoncé. « La saison dernière c’était finir le plus haut possible (3e de sa poule), cette saison il faut monter », confirme Antonin. L’Étoile a, semble-t-il, fait le nécessaire côté recrutement.

« Quelques joueurs sont partis mais nous avons bien recruté. Avec l’international malgache Dimitry Caloin, joueur de National 1, formé au Toulouse FC, quart de finaliste de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Une grosse expérience et du costaud. 1,93 m pour l’international. Il joue défenseur central ou milieu défensif. Pierre Lucien, jeune joueur de 22 ans, qui a une vingtaine de matches en National 2 avec Bergerac. Guillaume Devaud, défenseur central qui vient du JA Iles, qui a connu le National 3. Emeric Poingt qui arrive de Feytiat (15 passes décisives et 14 buts la saison dernière avec le club haut-viennois). Une doublure au but qui débarque de Tulle. Ralem Toumi qui revient au club ou encore Yanis Guellil, en tant qu’éducateur, pour épauler Bachir Koucha, coach de l’équipe 1 masculine »,  détaille Antonin.

(Photo : DR)

Le calendrier du début de saison est assez « chaud » en raison de la Coupe du monde (réfrigérée) au Qatar qui se déroule du 20 novembre au 18 décembre. L’Étoile va enchaîner entre Coupe de France (qualifié en battant Donzenac au 3e tour ; 0-1) et championnat. « L’année dernière on a couru sur tous les fronts et on a fini nulle part », souligne Antonin. « La Coupe de France n’est pas un objectif », prévient Antonin, même si certainement les matches seront abordés avec sérieux, L’Étoile à la tête ailleurs.

Une saison qui a son lot de changements. Nouveaux partenaires, nouveaux sponsors et terrain synthétique… Un superbe outil pour préparer au mieux cette montée au niveau national.

 

Bonne saison.

 

La Poule de l’Étoile : Une poule de 12 clubs répartis entre Gironde (3 clubs ; Mérignac, Mérignac-Arlac ; Saint-Médard), Corrèze (2 ; Brive, Saint-Pantaléon), Haute-Vienne (2 ; Panazol, Feytiat), Charente (2 ; Cognac, Angoulême), Dordogne (3 ; Boulazac, Trélissac, Mussidan-Saint Médard) mais pas d’énormes déplacements pour les Brivistes.

Premier match à domicile face à Panazol le samedi 1er octobre à Pestourie.

Derby corrézien à Saint-Pantaléon le 9 octobre…

 

 

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

13 + dix-neuf =