L'actualité en continu du pays de Brive


Les touchantes "Poésies imparfaites" de Robert Birou réunies dans un recueil

intro poesie robert birou

Robert Birou, personnage bien connu du milieu théâtral briviste, auteur, comédien et metteur en scène, notamment pour le Théâtre du Cri qu’il a créé en 1971, vient de sortir un recueil de poèmes, intitulé Poésies imparfaites, aux éditions Le Lavoir Saint-Martin.

Un livre d’une qualité rare, un véritable concentré d’émotions. Du rire aux larmes, de la contemplation à la colère. Avec toujours une écriture abordable, que tout un chacun est en mesure d’apprécier.

Rencontre avec l’auteur et son éditrice.

portrait robert birouUn premier poème très jeune, vers l’âge de 13 ans : « Le lourd cheval de trait avance lentement / Obéit à son maître et, très docilement, / S’arrête, puis repart, et de nouveau s’arrête… ».

Tel cet équidé qui avance, s’arrête puis repart, le poète Robert Birou aura foulé, tout au long de sa vie, les chemins de l’écriture en alternant périodes productives et longs silences. « Je suis un intermittent de la poésie », s’amuse-t-il. Quelques années à écrire, quelques autres sans le faire. Sans véritable peur que la source ne se tarisse, l’inspiration venant, régulièrement, relancer la course de la plume sur la page blanche.

Le temps a filé. Les pages encrées signées Robert Birou se sont accumulées, au gré de voyages inspirants, de rencontres de hasard, de mélancolies bienveillantes, de rêves absurdes, d’engagements humains et de profondes réflexions autour de l’écriture poétique ou théâtrale.

Dans le recueil Poésies imparfaites, récemment sorti aux éditions du Lavoir Saint-Martin, l’auteur nous invite aux voyages à travers des poèmes écrits entre 1964 et aujourd’hui.

Au fil des pages, on arpente des villes, des îles, des paysages superbes ou désolés, de Barcelone à Miers en passant par Ouessant et la Corse. Brive-la-Gaillarde aussi est présente : « C’est une ville forte / au regard de l’Histoire / avec un nom qui vibre / dans un halo de gloire ».

livres editeurQuelques textes en vers forment ensemble une étonnante galerie, façon inventaire à la Prévert : on croise Modiano, la grand-mère de Robert Birou, une limace, un escargot, Pinochet, Nougaro, Franco. Un tortionnaire français en Algérie aussi.

Ailleurs, on se plonge dans le dédale de la syntaxe poétique, accompagné d’un poète quelque peu rebelle. Et on se questionne sur ce qu’est le théâtre.

editrice« C’est un recueil aux registres très variés », reconnaît volontiers Marie-Noëlle Reyer-Chabrerie, fondatrice des éditions du Lavoir Saint-Martin, une maison « née à Paris en 2010 et placée sous la protection d’une source gallo-romaine qui irrigue le village de Branceilles », dont l’éditrice est originaire.

« C’est Colette Laussac, auteur bien connue dans la région, qui m’a présenté Robert Birou. Il a accepté de me faire lire ses poèmes, et j’ai très vite souhaité en éditer quelques-uns. Nous avons travaillé dix mois durant sur le choix des textes, l’ordre dans le recueil, etc. Robert Birou a accepté de retravailler certains poèmes. Nous avons énormément échangé avant d’imprimer. Ce fut passionnant. »

L’auteur s’est plié de bonne grâce aux demandes de l’éditrice, a suivi ses conseils, sans pour autant se résoudre à voir certains textes qui lui tenaient à cœur être mis de côté. Il a parfois obtenu gain de cause, au terme d’échanges « toujours courtois, et même fort sympathiques la plupart du temps », se souvient-il.

Poésies imparfaites respire, de toute évidence, le travail bien fait, l’union impeccable et implacable d’une professionnelle de l’édition que les textes de Robert Birou ont bouleversée et d’un auteur qui, pour être d’un naturel modeste, ne fut pas moins touché de la considération portée à ses écrits: « Il y a une certaine fierté à être publié. Quand on écrit, et même si certains s’en défendent, c’est forcément pour être lu, me semble-t-il », glisse-t-il avec malice.

pano poesies robert birou

Le recueil Poésies imparfaites, tiré à 200 exemplaires, fourmille de vers qui font sourire, pleurer, rêver. Un condensé d’émotions variées en 140 pages et 34 poèmes, avec l’écriture singulière – et parfaitement abordable – d’un auteur à découvrir ou à redécouvrir.

Poésies imparfaites, de Robert Birou, aux éditions du Lavoir Saint-Martin, est en vente au prix de 15 euros à la libraire Culture Evasion, 7 rue de la République à Brive, au centre commercial Leclerc, à Cultura et à la libraire Préférences de Tulle.

livre poesie

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire