L'actualité en continu du pays de Brive


Les sages ont exposé leurs idées

intro conseil des sages

Hier après-midi, le conseil des sages a tenu une séance plénière. L’occasion pour cet organisme consultatif de faire le point sur les réflexions de ses 6 commissions et de présenter leurs perspectives de travail. “Une force de proposition”, a salué le conseiller municipal Christian Pradayrol.

 

Le conseiller municipal Christian Pradayrol et le président du conseil des sages Hubert Baudry“Il ne sert à rien de baratiner, il faut proposer des choses qui puisse aider la mairie”, a soutenu Hubert Baudry devant les tempes grisonnantes rassemblées dans la salle d’honneur de l’Hôtel de Ville. Un leitmotiv qui pour ce retraité n’exclut pas de “rester modeste”, d’autant plus que l’organisme qu’il préside n’est que consultatif. Mais comme il le suggère en invoquant Confucius: “Celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence à enlever les petites pierres”.

Des petites pierres, les quelque 70 membres en ont déplacé quelques unes depuis 6 mois d’activité sous sa présidence, ne serait-ce qu’en travaillant sur les résultats de la consultation “Mes priorités pour la Ville”. “C’est un dossier pour lequel nous avons donné beaucoup de temps et d’énergie”, assure Hubert Baudry. Toutes les commissions y ont travaillé pendant le 3e trimestre 2015. Un investissement qui n’a pas altéré la réflexion menée par les 6 commissions dans leurs domaines respectifs.

Françoise MourigeauLa commission action sociale et solidarité a travaillé sur l’isolement des personnes âgées, “celles qui vivent à domicile comme celles en établissement”, a précisé Françoise Mourigeau, sa présidente, énumérant quelques pistes pour améliorer leur quotidien: coordination des intervenants, adaptation des logements, soutien des aidants, rencontres intergénérationnelles, respect de la personne… mais aussi mieux communiquer sur le PAERPA, le dispositif mis en place à titre expérimental sur le bassin de Brive pour améliorer la prise en charge des personnes âgées en risque de perte d’autonomie (voir notre article en cliquant ici). Comment aussi améliorer le quotidien d’autres personnes fragiles comme les familles monoparentales ou les SDF. “Peut-être pourrions-nous participer à la création d’un Office de la solidarité?”, interroge la présidente en soulevant la nécessité d’un guichet unique “pour une prise en charge plus ciblée et plus efficace”.

rapporteursLa commission culture, éducation, tourisme et échanges internationaux a amorcé une vaste étude sur la préhistoire dans notre région. Sur les traces de Néanderthal et Cro-magnon, elle envisage de produire une vidéo qui pourrait servir de support de présentation dans les foyers-logements, les établissements scolaires… Les “Sages” se disent également prêts, “dans un souci d’économie, à s’investir davantage dans la Foire du livre“. Parallèlement à leur participation dans les rouages de la manifestation, ils souhaiteraient par exemple mieux mettre en évidence les auteurs locaux et régionaux ou organiser en amont du rendez-vous littéraire une exposition à la bibliothèque du campus universitaire. “Nous n’avons pas vocation à faire, mais à suggérer”, recadre le prédisent Baudry.

La commission vie associative et sportive prône “la santé par le sport” pour les seniors en proposant la mise en oeuvre de pratiques et de parcours adaptés. La commission politique de la ville, contrat local de sécurité, environnement s’est axée sur la sécurité “domaine très important pour les Brivistes interrogés” et suggère le rétablissement d’une police de proximité à Tujac. Récupération des eaux de pluie, propriété des espaces verts ou collecte des fermentescibles sont également dans ses dossiers, tout comme “la circulation et le stationnement en ville qui ont aussi un impact environnemental”.

pano public

“Nous nous devons de continuer à enfoncer le clou”, persiste André Bizac qui préside la commission économie, parlant d’encourager l’apprentissage et la formation aux métiers manuels comme à la création d’entreprise. “Attachons-nous particulièrement à faire naître des TPE et PME, plus attachées à leur lieu de création et de développement.” Il suggère aussi la mise en place d’un lobby parisien pour faire connaître les atouts de Brive. Et surtout de “réveiller le commerce du centre-ville” citant en exemple les efforts d’union des commerçants de la rue Faro. “Les loueurs de boutiques devraient se montrer plus raisonnables en consentant des conditions de faveur aux commerçants indépendants”, suggère-t-il. “Cela va dans le sens de leurs intérêts à long terme, car plus le centre-ville s’étiolera, moins vaudra leur pas de porte.”

La commission santé, prévention, hygiène, a débuté ses réflexions sur la création de maisons de santé pluridisciplinaires ou de maisons médicales. Les premières réunissent dans un même lieu divers spécialités, les secondes assurent des permanences en dehors des heures d’ouverture des cabinets de consultations. Pour le docteur Pascal Chevalier, son président, ces structures répondent à l’évolution de l’offre de santé marquée par une démographie médicale en berne, le développement de la chirurgie ambulatoire et le vieillissement de la population avec des patients atteints de plusieurs pathologies chroniques.

“Tout ce que vous proposez est un véritable programme électoral”, plaisante en conclusion le conseiller municipal Christian Pradayrol, saluant “un travail complet et précis” autant que “la force de proposition intéressante”.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire