L'actualité en continu du pays de Brive


Les journées du patrimoine s’élargissent en journées culture

Profitant du traditionnel rendez-vous européen de la mi-septembre (cette année les 17 et 18), la Ville de Brive initie les Journées de la culture et du patrimoine, une sorte de grande rentrée qui associent les associations culturelles. Une première entièrement gratuite détaillée ce matin par l’adjoint à la Culture Philippe Lescure et la présidente de l’Office municipal de la culture Joëlle Faurie. L’occasion aussi de présenter les totems patrimoniaux qui vont progressivement orner les bâtiments emblématiques de notre histoire.

Ces trois premiers week-ends de septembre mettent décidément en lumière le tissu associatif briviste. Après le déballage des clubs sportifs en centre-ville samedi dernier et ce dimanche le Forum des associations aux Trois Provinces, les associations culturelles seront à nouveau fortement sollicitées les samedi 17 et 18 septembre à l’occasion des 39e Journées européennes du patrimoine. La Ville a en effet décidé de faire coup double, conjuguant deux genres qui sont finalement très proches.

Vous allez adorer: en plus des traditionnelles visites gratuites des journées du patrimoine de quelque 25 lieux, diverses stands et animations seront proposées tout aussi gratuitement par les associations culturelles. “C’est une belle opportunité de redécouvrir notre patrimoine et l’activité des associations culturelles qui jouent un rôle décisif dans l’animation de notre cité”, résume Philippe Lescure.”L’occasion pour elles de montrer ce qu’elles offrent, de se connaitre entre elles, pourquoi pas aussi d’envisager des projets communs, mais aussi de recruter adhérents et bénévoles”, ajoute Joëlle Faurie.

Le lieu choisi pour la conférence de presse, la médiathèque municipale, n’était pas neutre. D’abord il a permis de prendre acte du nouvel accès du bâtiment par la la place Charles-de-Gaulle. Finies les entrées par les petites rues latérales, donnant un aspect “confidentiel” à la lecture publique. Depuis début juillet, il faut désormais passer par devant (lire notre article La médiathèque par la grande porte. “C’est plus qu’un changement symbolique puisqu’il a permis aussi de revoir la configuration de la médiathèque et d’être plus pragmatique”, souligne Philippe Lescure. L’équipe de la médiathèque a d’ailleurs constaté un changement immédiat avec des Brivistes mais aussi des touristes, qui n’hésitaient pas à franchir l’entrée. C’est aussi face à cette entrée que sera installé, les 17 et 18 septembre, le village culturel où une vingtaine d’associations tiendront des stands et rayonneront avec des spectacles à travers le centre historique.

“Il y aura de la musique, de la danse, du théâtre, des projections, un parcours mémoriel… C’est une première et nous espérons que ce sera un moment de rencontre et de partage qui attirera par la suite d’autres associations”, compte l’adjoint à la Culture qui en a aussi profité pour présenter le nouveau mobilier urbain apparu cet été: des totems patrimoniaux, à l’instar de celui devant la chapelle Saint-Libéral, expliquant et mettant en valeur les principaux bâtiments historiques des 19e et 20e siècles. Huit sur les onze premiers prévus sont déjà en place. D’autres suivront dans d’autres quartiers afin d’offrir un circuit de découverte. Ce week-end culturel et patrimonial sera donc l’occasion de découvrir ces totems.

Tout le programme est disponible et réactualisé en fonction sur le site brive.fr.

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

deux × 4 =