L'actualité en continu du pays de Brive


Les "Griffons" changent de capitaine aux Perrières

Le nouveau capitaine Damien Laurent-Gonnet défile devant le chef de corps et le maire à la tête de ses hommes

La 4e compagnie affectionne décidément le parc des Perrières. Il y a deux ans, elle y avait accueilli son capitaine Vincent Mariel. Hier après-midi, ce dernier a passé à son tour le commandement des “Griffons”, nom des militaires de la compagnie, au capitaine Damien Laurent-Gonnet. Une cérémonie menée “Tambour battant”, comme la devise de la 4, en présence des familles et du maire de Brive venu apporter “en cette période de forte incertitude” son soutien au régiment.

Le nouveau capitaine (au premier plan) et l'ancien lors du passage de commandement

griffonsMais oui, on appelle bien toujours “Bisons” les “fiers et vaillants” militaires du 126e régiment d’infanterie de Brive. Sauf que ceux de la 4e compagnie ont aussi leur propre emblème, un “Griffon”, cette créature légendaire mi-aigle mi-lion comme dans la saga Harry Potter. Hier donc, les Bisons Griffons étaient réunis dans la clairière des Perrières pour leur passation de commandement. Une cérémonie au déroulé très codifié avec prise d’armes, passage en revue des troupes, remise de médailles à l’occasion, changement de place entre celui qui part et celui qui arrive selon un ballet cadencé, puis premier ordre et défilé à la tête de ses hommes au chant polynésien de la compagnie pour finir par discours et cadeaux de départ ou de bienvenue.

3Le lieutenant-colonel Guillaume Ponchin a salué “l’implication totale, l’esprit de corps et la franchise” du partant. L’ancien capitaine muté à Clermont-Ferrand, a insisté sur “l’état d’esprit et la cohésion” d’une “compagnie magnifique” ainsi que la mission effectué sur le théâtre malien en janvier 2013.

Le nouveau, auparavant instructeur d’officiers à Coëtquidan, n’a pas caché son “immense fierté” de prendre le commandement “d’une compagnie qui a su prouver lors des différents rendez-vous qu’on pouvait compter sur elle”.  “Je vous mènerai vers le chemin de l’excellence”, s’est-il engagé. “Ne me décevez pas”, a-t-il exigé en souhaitant “le courage nécessaire pour surmonter les obstacles ensemble”. Avec des missions qui se profilent déjà: une trentaine de ses hommes devraient être projetés en Mauritanie pendant que d’autres renforceront la 3e compagnie en Guyane.

Le maire Frédéric Soulier“Nous nous battons”, a conclu Frédéric Soulier. “Nous nous battons pour que le 126 soit reconnu à sa place et puisse continuer à exister.” Les militaires ont apprécié la présence du maire et ce soutien affiché, “en cette période de forte incertitude” dans le cadre de coupes budgétaires de la Défense. Cette cérémonie a été l’occasion de remettre 4 décorations au titre d’actions menées au Mali: la Croix de la Valeur militaire étoile de bronze au caporal Ichard, la Médaille de la Défense nationale Or avec étoile de bronze aux lieutenants Diaz et Galenier ainsi qu’au sergent chef Fleury.

Sous l'emblème de la compagnie

medailles

petite fille

Sur ce thème, vous pouvez également lire nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire