L'actualité en continu du pays de Brive


Les enfants derrière les platines à la médiathèque

ateliers musiques électroniques

La médiathèque organise pour la première fois cette après-midi des ateliers d’initiation aux musiques électroniques. Une cinquantaine d’enfants va y participer et les adultes sont également invités à venir s’essayer aux nouvelles technologies de la musique assistée par ordinateur ce soir, à partir de 18h30. Gratuit. Plus d’infos au 05.55.18.17.50.

Et dire qu’au début, aux dires de l’animatrice de Cap Ouest, les enfants se demandaient où ils allaient tomber. Assis sur leurs chaises, ils se disputent à présent la plus haute main levée pour être choisis par les animateurs et venir toucher du doigt ces instruments électroniques.

Enfin, sauf en ce qui concerne le vieux synthétiseur russe devant lequel ils sont à présent invités à s’avancer. “Il faut jouer sans le toucher”, avancent bien curieusement Daniel Brothier et Dj Izwalito, du duo Total RTT. Et c’est alors une danse des mains qui démarre autour de l’antenne entourée d’un champ électrique que le corps vient perturber, créant ainsi des bruits électroniques plus ou moins gracieux selon le mouvement.

La naissance du son, agréable ou non, émerveille à tous les coups les enfants. Le Dj s’attache ensuite à expliquer les bases de fonctionnement d’un logiciel pour faire de la musique, et, entouré des jeunes, généreusement volontaires, enregistre leurs voix et les diffuse, auréolées d’effets qui les font rire, de rythmiques qui incitent Nathan à esquisser des pas de danse.

Bref, il y a de l’ambiance dans la médiathèque. “Depuis un mois, on a diffusé l’information aux usagers. La salle de travail est fermée et ceux qui sont venus travailler en dilettante sont là”, sourit la responsable du secteur musique et images de la médiathèque, Françoise Kierasinski, en pointant du doigt les jeunes penchés vers le hall depuis le premier étage.

Déjà venus pour donner une conférence, les deux animateurs de Saint-Etienne ont à cœur d’expliquer par le jeu et la mise à disposition d’instruments comment on fait de la musique électronique aujourd’hui. “Une musique qui marche très bien”, souligne la responsable, également à la médiathèque qui en propose un gros rayonnage. “C’est une musique que les jeunes écoutent beaucoup, sans trop savoir comme elle est faite.”

Cet après-midi, les inscrits, une cinquantaine répartie par groupes, auront eu l’occasion d’en avoir un premier aperçu et seront même repartis avec un logiciel libre de droit et un mode d’emploi pour, s’ils le souhaitent, poursuivre leur initiation.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire