L'actualité en continu du pays de Brive


Les clients présents sur les terrasses

L’Arrosoir, rue Farro.

 

Les terrasses des bars et restaurants pouvaient rouvrir aujourd’hui. Malgré le temps changeant (et selon les terrasses ouvertes car toutes ne l’étaient pas), les clients sont venus regoûter aux plaisirs de consommer assis et entre amis.

 

Au Django, place du Civoire, Pierre, 47 ans, profite d’une éclaircie pour boire son café en terrasse. « C’était un moment très attendu. Les terrasses sont essentielles. Avec l’arrivée des beaux jours, cela me semble une évidence et économiquement primordial.»

Lucas, Maxence et Nathan, tous les trois 18 ans, sont au Watson. « Nous attendions cela depuis un moment. Les bars nous manquent. Voir des gens, faire des rencontres. On est libéré », assurent les jeunes hommes. Un avis partagé par Mathias, le patron du pub. « Nous sommes très heureux. Cela a été une période très frustrante. Il nous tarde maintenant de proposer à nos clients des évènements, comme des concerts… et que la vie reprenne son cours normal, tout simplement. »

En terrasse au Watson, les sourires sont là.

 

Le Carnot. Clients et animal de compagnie profitent de la terrasse.

 

Le nouveau Concept store, rue Farro.

 

Le Paris.

 

Le Toulzac.

 

Place Latreille.

 

Le Barrio, boulevard Puyblanc.

 

Le Pub

 

L’Estaminet

brivemag.fr, Photos : Diarmid COURREGES

brivemag.fr, Photos : Diarmid COURREGES

1 commentaire

  •    Répondre

    Oui c’est super que les restaurants et cafés ouvrent à nouveau, de façon presque normale… 🙂
    Par contre, beaucoup ne “jouent pas le jeu” ( même si on peut comprendre leur souhait de revoir leurs clients )
    La distanciation n’est pas respectée partout ( et en particulier devant le théâtre ou les tables sont beaucoup trop prés !!…. ) une distance de 1m50 MINIMUM serait raisonnable….
    Et à l’intérieur, pourquoi dans beaucoup de restaurants les tables sont encore si proches ? les clients se sentiraient plus en sécurité si elles étaient espacées de presque 2m ! et… reviendraient même plus souvent !

Laisser un commentaire