L'actualité en continu du pays de Brive


L'entreprise Mécabrive visitée

intro mecabrive

Jeudi dernier, le président de l’Agglo et maire de Brive Frédéric Soulier, accompagné de Nicolas Freida, directeur du développement économique à l’Agglo et directeur général délégué de Territoires, ainsi que de Jean-Louis Nesti et de Michel Pédamond, respectivement président et directeur de la CCI, visitait Mécabrive industries, entreprise qui, ces dernières années, s’est développée de façon spectaculaire.

explications« Nous avons actuellement 150 salariés. Il y a 5 ans, il n’y en avait que 70. »

C’est par ces chiffres marquants que le directeur général de Mécabrive industries Emmanuel Salin a débuté la présentation de l’entreprise à ces invités du jour : Frédéric Soulier, président de l’Agglo et maire de Brive, Nicolas Freida, directeur du développement économique à l’Agglo et directeur général délégué de la SEM 19 Territoires, Jean-Louis Nesti, président de la CCI et Michel Pédamond, directeur de la CCI.

devant la ligne

Si cette spectaculaire augmentation du nombre de salariés n’est pas sans poser quelques soucis pratiques, notamment pour se garer, elle est surtout l’illustration de la réussite de Mécabrive, devenue une référence en usinage, ressuage, traitement de surface, peinture, montage et ajustage de pièces destinées à 70% à l’aéronautique et à 30% à la défense.

protection avant peintureInstallée dans la zone artisanale de Brive-Est depuis 1956, Mécabrive a connu des hauts et des bas, avec un chiffre d’affaires qui a fluctué ces dernières années : 7,98 millions d’euros en 2008, 5,43 en 2011 pour culminer à 12,5 en 2016.

« Notre intégration au groupe Figeac Aéro, en 2004, a été déterminant. Fort de 1829 salariés et d’un chiffre d’affaires en perpétuelle progression et qui est de l’ordre de 250 millions d’euros actuellement, ce groupe a permis à Mécabrive de perdurer et de grandir », explique Emmanuel Salin.

Visite 1« Notre force, c’est de tout faire en interne, en réalisant en plus des prestations de traitement de surface pour des clients qui nous confient cette mission. Et nous avons en outre un secteur Recherche et Développement, ce qui nous permet de travailler en parfaite intelligence avec nos clients en répondant précisément à leurs besoins. »

Autre force indéniable de Mécabrive : sa capacité à bien analyser le marché, et à investir en conséquence, notamment en renouvelant régulièrement ses machines comme ses savoir-faire. Avec une capacité à produire en série comme à l’unité et fort de 50 certifications, homologations et qualifications Qualité, l’entreprise briviste a su séduire des clients exigeants comme Thales, EADS Astrium, EADS Airbus, Sagem, etc.

visite2Frédéric Soulier s’est réjoui de la réussite de cette entreprise : « Nous accompagnons le développement économique du territoire, et cette visite, comme celles déjà réalisées dans d’autres entreprises, nous permet d’échanger autour de ce qui peut être fait par les collectivités, par Brive Entreprendre et par la CCI pour que l’entreprise continue à grandir ».

Sur le plan de l’emploi, Emmanuel Salin cherche à recruter une quinzaine de personnes: « Pour certains des métiers présents à Mécabrive, il n’y a pas de diplômes dédiés. Les candidats doivent surtout posséder un CAP de bonne volonté ! »

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Mot clé

Laisser un commentaire