L'actualité en continu du pays de Brive


L’école Henri Sautet récompensée pour son action sur le développement durable

intro ecole eco

La plaque a été inaugurée officiellement hier soir par Valérie Taurisson, adjointe à la famille et à l’enseignement, et Bernard Longpré, adjoint en charge de l’environnement. Eco-école: c’est le label obtenu par l’école élémentaire Henri Sautet pour toute l’action menée durant l’année scolaire 2015 sur le développement durable. Un “titre” qui vient récompenser le travail de tout le corps enseignant et administratif de l’école, mais aussi la mobilisation des élèves dans la gestion des déchets.

 

totem expliquéCela fait plusieurs années que l’école Henri Sautet se tourne vers l’environnement et le développement durable et intègre ces valeurs dans son fonctionnement et sa pédagogie vis à vis de ses jeunes élèves. Installation de composteurs et création d’un potager, avec l’aide de la municipalité, permettent aux enfants de se familiariser avec les idées et les gestes qui favorisent un éco-comportement. Pour l’année scolaire 2014-2015, les enseignants ont surtout travaillé, avec leurs élèves, sur la gestion des déchets.

Pour ce faire, des totems de tri ont été installés dans le préau couvert. Ces “bonhommes” explicatifs, équipés de sacs poubelle ou d’urnes en carton, permettent aux enfants d’effectuer un tri dans les déchets. totem papiers cartonsOn y retrouve, ici les piles, là les lunettes, ou encore les cartouches d’imprimantes, et bien sûr les traditionnels papiers, cartons, plastiques et autres emballages. Les éco-gestes sont bien entendu pratiqués également par le personnel de l’école et les enfants, rapidement, n’ont pas hésité pour certains à ramener des déchets de chez eux pour les mettre dans les totems de tri.totem lunettes

Le but est bien là: faire prendre conscience aux jeunes de la nécessité d’avoir des réflexes liés à la préservation de l’environnement. Et cela semble fonctionner plutôt très bien selon les enseignants. Les gestes sont rapidement intégrés, y compris pour les déchets organiques, les déchets de table, qui sont également triés pour finir au compost. Un secteur non négligeable puisque, chaque jour, ce sont entre 12 et 14 kilos qui sont produits par environ 130 enfants. Le compostage marche bien, à tel point qu’il y a surproduction et que l’école réfléchit à donner du compost aux parents d’élèves possesseurs d’un jardin.devant le composteur

Récompensée par ce label international d’éducation au développement durable, l’école Henri Sautet ne s’endort pas sur ses lauriers. Un nouvel angle de sensibilisation des enfants est travaillé depuis la rentrée: l’eau et la bonne façon de l’utiliser et de la gérer. A cette fin, des éléments d’explication et des recommandations ont été installés près des lavabos des toilettes. Là encore des éco-gestes tout simples comme de bien fermer les robinets ou de ne pas laisser couler l’eau quand on se savonne les mains, que les enfants assimilent très vite. Un travail éducatif pertinent qui pourrait être à nouveau récompensé dès le mois prochain par un nouveau label pour l’école.information dans les sanitaires

potager

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire