L'actualité en continu du pays de Brive


Le prix Mallarmé à Robert Marteau

 Robert Marteau prix de poésie de l’Académie MallarméPrésidées par Lionel Ray, les délibérations des membres de l’Académie Mallarmé se sont déroulées hier à Paris. Le lauréat de ce prestigieux de poésie est Robert Marteau pour son recueil Le temps ordinaire paru aux éditions Champ Vallon.

Poète, romancier, essayiste, traducteur, Robert Marteau est né le 8 février 1925 à Virollet dans le Poitou. Après avoir longtemps vécu au Canada, il réside aujourd’hui à Paris. Entré au Seuil avec Royaumes en 1962, il ne cessera de publier depuis. En 1972, il s’installe à Montréal où il vivra douze années durant, obtenant la nationalité canadienne en 1976. Il y publie Mont-Royal et Fleuve sans finJournal du Saint-Laurent, deux journaux publiés chez Gallimard en 1981 et 1986.Il a reçu en 2005 le grand prix de poésie de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre poétique. La poésie de Robert Marteau est une poésie sans concession au regard du lyrisme traditionnel.

Le temps ordinaire est une suite de sonnets, qui couvre les années 1999 et 2000, sur l’expérience de la perception des choses au fur et à mesure d’une marche attentive. Au jour le jour, chemin faisant, le poète assemble les mots en phrases qui sonnent, d’où peut-être le nom de sonnets. Les poèmes sont ainsi les fruits de l’inattendu… Le prix Mallarmé sera remis le samedi 6 novembre durant la foire du livre, à 19h, à l’espace Gazeau. Le dimanche 7, à 11h à la médiathèque, une rencontre lecture, “un matin des mots”, sera organisé avec Robert Marteau et Lionel Ray.


Michel DUBREUIL

Michel DUBREUIL

Laisser un commentaire