L'actualité en continu du pays de Brive


Le Prix de la langue française vient d’être attribué Mona Ozouf

mona ozouf

Le Prix de la langue française 2015 vient d’être attribué à la philosophe et écrivain Mona Ozouf. Il lui sera décerné le samedi 7 novembre à 11h à la Foire du livre de Brive présidée par l’Académicienne française Danielle Sallenave. Mona Ozouf participera également à un grand entretien animé par la journaliste et romancière Laure Adler.

 

Créé en 1986 par la Ville de Brive et doté de 10.000 euros, ce Prix de la langue française récompense “une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique dont l’œuvre a contribué de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française“.

Après Hélène Cixous en 2014, c’est donc une autre grande dame qui reçoit ce prix. Née en 1931 dans une famille d’instituteurs bretons, Mona Ozouf d’abord agrégée de philosophie, s’est ensuite dirigée vers l’histoire. Cette éminente spécialiste de la Révolution française est l’auteur d’une œuvre élégante et libre déjà récompensée par trois prix prestigieux: le Grand prix Gobert de l’Académie française en 2004, le prix mondial de la Fondation Simone et Cino del Duca en 2007 et le prix de la Bibliothèque nationale de France en 2014.

Son dernier ouvrage, De Révolution en République, les chemins de la France, paru en janvier dernier dans la collection Quarto chez Gallimard, rassemble certains textes, livres et articles, choisis par elle-même, de cette œuvre ouverte aux grands vents de l’Histoire.

A noter que le jury du Prix est composé d’Académiciens français, d’Académiciens Goncourt, d’écrivains et de journalistes : Laure Adler, Tahar Ben Jelloun, Dominique Bona, Hélène Carrère d’Encausse, Paule Constant, Franz-Olivier Giesbert, Paula Jacques, Alain Mabanckou, Jean-Noël Pancrazi, Bernard Pivot, Patrick Rambaud, Jean-Christophe Rufin et Danièle Sallenave. La délibération a été présidée cette année par le romancier Alain Mabanckou.

Sur la prochaine édition de la Foire du livre de Brive, vous pouvez également consulter nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire