L'actualité en continu du pays de Brive


Le Noël des agents de la Ville

Noël est un moment peut-être encore plus particulier pour les agents de la Ville notamment ceux des espaces verts et de la voirie en charge de la décoration de la cité durant la période des fêtes de fin d’année. « C’est une période plutôt agréable pour nous. C’est festif, cela montre aussi notre savoir faire, nos créations… les agents s’expriment un peu plus », explique Jean-Luc Béjot, responsable aux espaces verts de la Ville…Ce que confirme Stéphane Bordas, responsable du service amnégament, nettoiement, , évènementiel. « Cela change un peu du quotidien, tout le monde est content d’embellir la ville ».

Photo d’archives

Les discussions commencent dès le printemps entre tous les services concernés, bien avant le mois de décembre, pour faire un point et décider de ce qui va être fait, les nouvelles créations notamment qui seront réalisées directement par les agents, ou les choses à modifier ou à abandonner… il faut éventuellement passer des commandes, comme par exemple les ours en peluche qui étaient une nouveauté l’année dernière et qui seront encore présents cette année aux balcons du centre-ville et sûrement présents pour les Noëls futurs. Il faut bien rentabiliser. Noël se gère en bon père de famille à Brive. « Nous faisons beaucoup de réemplois et de récup, explique Jean-Luc. Nous allons également vers une démarche de plus en plus responsable particulièrement en ce qui concerne les sapins, qui viennent de Haute-Corrèze, et les bouleaux utilisés pour les décorations. Ils sont détruits et servent ensuite au service espaces verts pour le paillage. Il y aura de plus en plus d’arbres non peints car c’est beaucoup plus facile pour leur réemploi », précise Jean-Luc Béjot.

 

Le mois de décembre est peut être synonyme de fête mais, pour les agents des espaces verts, il est synonyme de travail même si effectivement c’est agréable de décorer sa ville.

Le grand sapin place Charles-de-Gaulle représente une journée entière de travail. Six agents s’y consacrent totalement. Et il faut compter une journée de décoration supplémentaire. Au total, ce sont une bonne dizaine d’agents des espaces verts en rotation qui participent aux décorations car il faut bien aussi assurer les tâches quotidiennes habituelles. Quant au service voirie, Noël commence dès ma mi-octobre. « Nous commençons en particulier par la mise en place des filins pour les illuminations. Vingt personnes sont mobilisées durant cette période, Noël représente 2000 heures de travail », explique Stéphane Bordas.

 

Maryline Pautre, agent aux espaces verts
Maryline Pautre, c’est un peu la touche création du service des espaces verts de la Ville. Plus de vingt ans de mairie et toujours aussi enthousiaste à l’idée de préparer les décorations de Noël. « Ça fait plaisir de faire plaisir », avoue dans un large sourire Maryline. « Cette année, il y a quelques surprises ». Bien évidemment Maryline n’en dira pas plus. Pas question de dévoiler quelques petits secrets bien gardés. Elle guettera certainement les réactions des promeneurs dans les rues de la ville en toute discrétion.

Maryline, comme les autres agents de son service, met la main à la patte afin de donner à Brive un air de fête. « Les gens sont très contents en général, cela met du baume au coeur de voir la ville décorée. On en a besoin. C’est un instant un peu magique que les gens attendent, les enfants surtout. On pense à eux. »

Quelques surprises cette année donc mais certainement encore plus l’année prochaine. Maryline a déjà des idées. « J’aimerai bien partir sur un Noël gourmand », glisse l’agent. Autre préoccupation de Marylin l’économie des dépenses. « On essaie d’utiliser beaucoup de matériaux de récupération pour ne pas trop gaspiller ou pas chers. C’est de la débrouille mais c’est excitant. »

 

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

2 × 1 =