L'actualité en continu du pays de Brive


Le kendo ouvre la voie du sabre

La section kendo de l’UJBCL fête ses 10 ans mercredi 6 février et propose une initiation gratuite ouverte à tous à partir de 10 ans de 19h30 à 20h30 au dojo municipal.

Kendo, littéralement « la voie du sabre » en japonais, « l’escrime » des samouraïs quasiment telle qu’elle était pratiquée autrefois. Plus qu’un sport, un art à part entière impliquant un rituel du corps et de l’esprit et ce avant même de fouler le tatami. Les kendokas doivent revêtir le traditionnel hakama (pantalon-jupe) assorti du keikogi (veste) puis le bogu (armure de protection intégrant casque, gants, plastron). Évidemment, on n’emploie pas de vrais sabres, mais des armes en bambou atténuant l’impact. Grâce à ce matériel adapté, les assauts sont très réels, avec toute la force des deux mains et d’une énergie libérée en poussant le kiai (cri au nom de la partie du corps visée).

Voilà 10 ans, en février, que l’Union judo Brive Corrèze Limousin a ouvert une section kendo sous l’impulsion de Désiré Danieli, après un voyage au Japon. « Comme il n’y a ni chute ni contact physique violent, il peut être pratiqué à tous âges. Au début, nous étions une petite dizaine et un professeur venait tous les 15 jours de Limoges pour nous former », se rappelle le kendoka.

En dix ans l’enseignement s’est structuré autour de sensei, (maîtres) dûment formés. Le club compte désormais un 4e dan ancien champion de France, Alain Rioland, et un 5e dan, double champion d’Europe par équipe, Alain Nicolas Di Meo, qui plus est entraîneur de l’équipe de France junior. C’est lui qui encadre désormais l’activité. Ce Briviste qui s’était expatrié pour mener carrière (sportive et professionnelle) est revenu il y a un an et a retrouvé son ancien sensei judo de l’époque, Désiré Danieli qui se retrouve aujourd’hui son élève.

« Il y a 4 mouvements de base avec des combinaisons qu’il faut répéter pour devenir réflexe. C’est très stratégique », assure le sensei. La discipline est d’autant plus accessible que le club prête le matériel pour débuter, en l’occurrence ce 6 février, shinaï et bokken (sabres en bois et bambou). L’occasion d’essayer. Venez juste en tenue de sport, c’est ouvert à tous à partir de 10 ans sur réservation au 05.19.07.66.56.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire