L'actualité en continu du pays de Brive


Le groupe STEF continue de s’agrandir sur l’agglo de Brive

Le groupe STEF vient d’inaugurer à Donzenac l’extension de son site de transport. La commune en a également profité pour rendre hommage au fondateur discret du groupe, Francis Lemor. Une rue portera désormais son nom. STEF, Brive, Donzenac et la Corrèze c’est une longue histoire.

Leader européen

STEF leader européen des services de transport et de logistique sous température contrôlée dédiés aux produits alimentaires, dont on croise souvent les camions sur les routes avec leurs remorques blanches floquées de deux cercles bleus, est un mastodonte dans son secteur. Coté à la bourse de Paris, présent dans huit pays européens, STEF a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards d’euros l’année dernière, emploie 22 000 salariés à travers l’Europe sur ses 270 sites répartis dans 8 pays. STEF c’est aussi un fonctionnement particulier puisque tous les cadres et 70 % des collaborateurs sont actionnaires du groupe, « ce qui en fait une anomalie à la bourse de Paris », a souligné Francis Lemor, fondateur du groupe, lors de son discours.

Dans l’histoire du groupe, la Corrèze a une part importante. Une partie de son histoire a, en effet, commencé à Brive, il y a une cinquantaine d’année, il s’agissait de l’entreprise TFE à l’époque (en 1996, STEF et TFE fusionnent, NDLR). L’arrivée de STEF à Donzenac est dans logique du groupe prônée par Francis Lemor. « Il m’est arrivé de dire qu’avant de conquérir l’Europe, il fallait être fort à Brive. A l’époque nous n’avions que le site de Brive mais il incarnait bien le centre des terroirs. Aujourd’hui nous sommes certes développés en Europe mais ce développement n’exclut pas, bien au contraire, le développement sur ses terres d’origines. C’est ce que nous faisons à Donzenac. Et nous avons d’autres projets », a affirmé Francis Lemor. STEF a jeté son dévolu sur Donzenac et ses terres du nord pour y implanter petit à petit d’autres sites bénéficiant ainsi d’une situation géographique idéale, au carrefour du réseau autoroutier A89, A20. « Brive et Donzenac sont la porte de sortie du sud-ouest vers la France et l’Europe », a souligné Stanislas Lemor, PDG de STEF.

45 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022

Sur le bassin de Brive, STEF compte trois sites. Un à Brive de 60 000 m3, un second dans la zone Escudier-sud de Donzenac de 55 000 m3 et enfin un troisième situé dan la zone Escudier-nord toujours à Donzenac qui bénéficie désormais d’une superficie de 4 200 m2 de quai frais et un volume d’entreposage de 2 000 m3 en surgelé. « 20 millions d’euros ont été investis à Donzenac depuis l’origine. La dernière phase de travaux représente 5 millions d’euros », a précis Stanislas Lemor. Nous avons misé sur de meilleures conditions de travail pour nos collaborateurs et notamment pour nos collaboratrices car nous avons le souhait d’augmenter de 25 % nos effectifs féminins. Les travaux ont permis d’améliorer la sécurité des accès aux sites. Nous avons également souhaité améliorer notre empreinte environnementale. Nous avons installé sur le site des ruches, un éco-pâturage et 1500 m2 de panneaux photovoltaïque sur la toiture pour générer de l’électricité. La flotte de véhicules passe petit à petit au biocarburant », a énuméré le PDG. Et si nous avons fait ces investissements c’est que le site le mérite bien puisque les résultats économiques sont là. 45 millions d’euros de chiffre d’affaires ont été réalisés en 2022 avec une très belle rentabilité. »

Francis Lemor et Yves Laporte

Tout ceci méritait bien une cérémonie et l’inauguration d’une rue de la commune au nom de Francis Lemor, dirigeant historique de STEF, aujourd’hui président d’honneur du groupe, qui a fait de STEF le leader incontesté dans son secteur.

Encore des projets sur l’agglo

Pour Donzenac, STEF est la poule aux œufs d’or. L’arrivée de STEF et le développement de la zone d’activité avec la venue d’autres entreprises de pointe « a permis de financer l’action sociale de la commune au profit des familles. Construction de la crèche, de l’école maternelle ou encore le restaurant scolaire… Ces bénéfices ne se sont pas faits sans sacrifices. L’aménagement de la zone de l’Escudier dans les années 1990 a demandé un effort financier considérable notamment par la commune, l’agrandissement de cette zone ne s’est pas fait sans quelques rebondissements et n’aurait pas été possible sans le soutien de l’agglo du bassin de Brive… » a rappelé Yves Laporte maire de la commune.

Une présence qui participe également au rayonnement de l’agglo de Brive et à son attractivité économique. « Des succès comme celui de STEF et de Francis Lemor donnent confiance à ceux qui entreprennent et prennent des risques. Une entreprise comme STEF sur le territoire nous permet de faire venir d’autres entreprises ce qui contribue à la croissance de l’agglo », a conclu Frédéric Soulier, maire de Brive et président de communauté de commune de l’agglomération de Brive.

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

sept + 15 =