L'actualité en continu du pays de Brive


Le concours Février création va renaître

Journées portes ouvertes au centre municipal d'arts plastiques

En octobre prochain, le centre municipal d’arts plastiques va lancer un concours de peinture contemporaine, intitulé comme par hasard Février création 2013. C’était la grande nouvelle annoncée par le premier adjoint Patricia Bordas lors des journées portes ouvertes du centre. Ceux qui ont connu le fameux concours, disparu il y a 14 ans, apprécieront.

On a reçu jusqu’à 500 tableaux, on en exposait entre 300 et 350 selon la qualité des œuvres. Pendant 15 ans, le concours a gagné en ampleur sur le grand Sud Ouest. Mais en 1998, il a été décidé de l’arrêter”, rappelle celui qui à l’époque avait été un des initiateurs de la formule organisé par le centre Le premier adjoint Patricia Bordas au micro entouré de la conseillère municipal Marie Odile Sourzat et du directeur du centre Jean-Maurice SouchauxJacques Cartier dont il était alors directeur. Jean-Maurice Souchaud est aujourd’hui directeur du centre municipal d’arts plastiques. Ceci explique aussi cela. “L’objectif est d’aider les peintres contemporains, amateurs ou professionnels, qui n’ont pas la possibilité d’exposer et les mettre en relation avec des réseaux”, explique le directeur. “Sans tomber dans les peintres du dimanche”, exclut-il, d’où l’exigence d’une certaine qualité. “On repart à zéro”, se réjouit Jean-Maurice Souchaud.

Le publicDans la foule des élèves présents lors de cette cérémonie clôturant les portes ouvertes du centre, beaucoup n’ont pas connu Février création, même parmi les anciens. Patricia Bordas a rappelé que le CMAP, “lieu de culture, de création, de convivialité, d’éducation populaire“, jouait “dans ce même esprit son rôle d’animation culturelle” en lançant ce concours. “Les œuvres sélectionnées seront exposées dans cinq lieux de la ville en février 2013”, a précisé l’élue qui a également annoncé une réflexion sur la mise en place d’un cycle préparatoire à l’entrée aux Beaux-Arts. L’implantation prochaine du centre sur le site de l’ancienne caserne Brune est plus que jamais d’actualité: “un lieu mieux adapté à la pratique artistique, avec plus d’espace et plus de facilité en terme de stationnement”.

Exposition des travux des élèves du centreRappelons que le CMAP accueille 350 élèves de tous âges, avec un roulement de 500 personnes par semaine. “Notre objectif est qu’au bout de 5 à 6 ans, ils puissent travailler tout seul”, explique le directeur. “Mais beaucoup restent pour l’ambiance et le soutien que leur apportent les professeurs.” Le centre se veut toujours en évolution pour s’adapter à son public et l’amener plus loin: “Nous avons cette année remplacé un cours de peinture classique par un cours de peinture contemporaine qui laisse plus de place à la créativité de chacun“, argumente Jean-Maurice Souchaud. Le centre a également mis en place un cours d’initiation à la peinture pour tous ceux qui n’ont aucune base. Peinture, dessin,, sculpture, techniques mixtes, gravure… tous les travaux des élèves étaient exposés pendant ces portes ouvertes. Les cours reprendront lundi 10 septembre.

Plus d’infos au centre municipal d’arts plastiques, 8 rue André Devaud et au 05.55.88.06.67.

Les élèves prennent leurs œuvres en photo

Exposition des élèves du centre municipal d'arts plastiques

Discussion autour des techniques

Exposition des élèves du centre municipal d'arts plastiques

La conseillère municipal Marie-Odile Sourzat et l'un des professeurs du centre, Jean-Paul Ruiz

Exposition des élèves du centre municipal d'arts plastiques

Devant les travaux

La tour des maux en pots de yaourts... où l'on laisse des petits mots

On laisse des petits mots, on lit ceux des autres

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire