L'actualité en continu du pays de Brive


Le colloque Michelet accueille Martin Hirsch

Conférence de presse pour le colloque Michelet

Sur le thème de “L’engagement et le citoyen”, le 34e colloque Michelet se déroulera les 25 et 26 novembre à la CCI de Brive. Autour de problématiques civiques et politiques du monde contemporain, porté par les Compagnons de la fraternité Edmond Michelet et soutenu par la Ville de Brive, le colloque réunira universitaires et acteurs de la société civile mais aussi, et c’est la nouveauté cette année, des jeunes des lycées brivistes qui animeront deux colloques. Le temps fort de ces deux jours sera la grande conférence tenue par Martin Hirsch, jeudi soir à 21h. L’ensemble des rendez-vous de ce colloque est en entrée libre et gratuite.

M PatierAu travers de conférences et de tables rondes et grâce à des approches d’historiens et les témoignages d’acteurs engagés, c’est la notion d’engagement qui sera interrogée durant les deux jours du colloque Michelet, les jeudi 25 et vendredi 26 novembre à la CCI de Brive. Une thématique foncièrement liée à la personnalité d’Edmond Michelet dont on célèbre cette année, le 40e anniversaire de la disparition. Les deux premiers volets de ce colloque en triptyque regroupe l’histoire: l’engagement est-il une question de génération, de circonstance? Mais aussi le quotidien de l’engagement, avec le témoignage des acteurs d’aujourd’hui. Beaucoup d’intervenants ont été invités et de nombreux axes d’études seront abordés de façon à apporter un éclairage croisé sur une question qui, à l’heure où sévit un certain repli sur soi, est essentielle de reposer.

GestuellesL’idée de ce colloque est d’accueillir des intervenants de très grande qualité sur des thèmes majeurs”, résume David Marmonier, directeur du Centre d’études et musée Edmond-Michelet. De fait, parmi la dizaine d’invités, Martin Hirsch sera là et animera une grande conférence, jeudi soir à 21h. “Cette personnalité, par son nouveau rôle à la présidence de l’Agence du service civique, était particulièrement intéressante et au cœur de notre problématique”. L’idée de ce service, mis en place en 2010, est de permettre à tous les jeunes de 16 à 25 ans d’accomplir une mission d’intérêt public, pendant 6 à 12 mois. Un dispositif qui répond donc au désir d’engagement des jeunes.

Camille, une des animatrices du colloqueMais les jeunes continuent-ils de s’engager? En tout cas, au sein du colloque Michelet, ils sont logés à la même enseigne que les intervenants adultes puisque le vendredi entre 9h et 12h, six classes de 2ndes des lycées de Brive animeront deux tables rondes. C’est d’ailleurs là la grande nouveauté de cette année. La prise en charge des colloques par les jeunes remplacent les ateliers qui se déroulaient par le passé dans les lycées. Deux thématiques seront discutées: “S’engager au lycée” et “Qu’est-ce que s’engager?”

“Depuis 4 ans, je fais partie d’une association de protection des Saulières alors pour le colloque, j’ai choisi de travailler sur l’engagement écologique. Dans mon village, ma famille était déjà impliquée. C’est naturellement que je me suis sentie concernée”, explique Camille, une lycéenne de d’Arsonval. “Il est important que les jeunes puissent s’exprimer sur ce sujet. Pour eux, est-ce que c’est le clavier ou l’action”, interroge François Patier, petit fils d’Edmond Michelet dont le premier acte de résistance en juin 1940 a été de distribuer un tract reprenant les mots de Charles Péguy: “Celui qui ne se rend pas a raison contre celui qui se rend”.

Le programme détaillé du colloque Michelet en cliquant ici

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire