L'actualité en continu du pays de Brive


Le CMAP dans ses murs à la rentrée

Le centre municipal d’arts plastiques a quitté la rue Devaud. En septembre, il poursuivra ses activités dans l’ancienne école Firmin Marbeau. Le maire Frédéric Soulier a fait un point sur l’avancée des travaux.

 

Ce qui va nous changer, c’est la lumière”, ne cesse de répéter le directeur Jean-Maurice Souchaux en guidant à travers les salles le maire et la directrice de pôle arts et patrimoine de la Ville, Françoise Augaudy. La luminosité est certes un élément primordial dans toute expression artistique, mais ce n’est évidemment pas la seule amélioration. Les élèves ont quitté assurément sans regret la grande salle de la rue Devaud dans laquelle les activités se donnaient un semblant d’intimité avec des armoires servant de cloisons.

“Les locaux font quasiment la même surface qu’auparavant, 60m2 supplémentaires, mais ils sont plus fonctionnels. Nous disposons de 4 salles de cours de 60m2 chacune et d’un hall de 120m2 avec un puits de lumière desservant ces salles”, détaille le directeur. “Ce hall nous permettra d’exposer les œuvres des élèves, d’accueillir aussi celles d’artistes qui pourront également intervenir sur des cours.” Heu-reux, Jean-Maurice Souchaux. À 2 ans de la retraite, il voit ainsi la structure dont il est à l’initiative prendre un nouvel élan.

Tout a commencé en 1984 avec des cours au centre Jacques Cartier suivis par 5 élèves. L’engouement a grandi jusqu’à provoqué en 1999 la création du centre, avec 110 élèves et 3 professeurs, rue André Devaud (à côté de l’actuel campus). La structure a gagné encore en élèves grâce à l’arrivée de 2 autres enseignants. “Aujourd’hui, nous avons une rotation de 500 personnes par semaine“, quantifie Jean-Maurice Souchaux. Après 18 ans passés dans ce lieu, le CMAP a donc fait ses cartons pour s’établir en centre-ville.

“Cette installation dans des locaux appartenant à la Ville permettra d’économiser les 25.000 euros de loyer que nous versions annuellement au propriétaire de la rue André Devaud”, comptabilise le maire. “Le coût des travaux d’aménagement qui s’élève à 110.000 euros, sera amorti en 4 ans.” Le plus gros sera réalisé cet été. Une seconde tranche permettra en 2018 l’accessibilité aux PMR, avec rampe et sanitaires, et de rajeunir les murs de la salle de cours restante.

Le maire se réjouit aussi de “voir cette ancienne école, fermée en 1988, renouer avec une vocation d’enseignement“. Même si ce rez-de-chaussée était occupé jusqu’en janvier dernier par le CIO (Centre d’information et d’orientation). “Ce lieu constituera également un nouvel espace pour accueillir des artistes et des expositions temporaires”, se réjouit la directrice du pôle arts et patrimoine.

Rappelons  que le CMAP est ouvert aux enfants à partir de 6 ans, aux adolescents et aux adultes. Le programme de l’année scolaire 2017-2018 est disponible sur le site brive.fr, où vous trouverez également tous les formulaires d’inscription. Celles-ci auront lieu à partir du 11 septembre:

  • pour les élèves déjà inscrits l’année précédente, les 11 et 12 septembre de 8h45 à 11h45 et de 13h45 à 18h,
  • pour les nouveaux élèves résidant à Brive, les 13 et 14 septembre de 8h45 à 11h45 et 13h45 à 18h, et le 15 septembre de 8h45 à 12h,
  • pour tous les autres et dans la limite des places disponibles, à partir du 18 septembre de 8h45 à 11h45 et de 13h45 à 18h.

À noter également que le CMAP ouvrira ses portes au public samedi 16 septembre dans le cadre des Journées du patrimoine.

Infos à cmap@brive.fr et à partir de la rentrée au 05.55.88.06.67.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire