L'actualité en continu du pays de Brive


Le campus de Brive accueille un congrès international en télécom

Ils sont moins d’une centaine, mais convergent des 5 continents pour parler pendant 2 jours de circuits électroniques. Le programme est chargé avec plus d’une quarantaine de sujets. Un congrès très très très pointu organisé par le labo XLIM.

Il s’agit du quasi annuel International workshop INMMIC (Integrated nonlinear microwave and millimetre-wave circuits)… Vous n’avez rien compris? C’est normal car il faut déjà être très éclairé pour suivre les échanges qui abordent les domaines de l’électronique, des communications et des radars. Ce qui explique aussi le nombre sélectif de ses participants parmi lesquels la gente féminine est faiblement représentée. Depuis une quinzaine d’années, ce congrès réunit ainsi des enseignants chercheurs venus de toute l’Europe, des États-Unis, du Japon, d’Afrique… Évidemment, la langue officielle est l’anglais, ce qui, pour le visiteur lamda, rend les débats d’autant plus ésotériques.

Pendant 2 jours, les participants ont un copieux programme à respecter et doivent étudier 41 contributions, en présentation orale dans l’amphi ou affichage interposé dans le hall du département GEII. S’y ajoutent des stands de matériels tenus par des fabricants de circuits électroniques.

Après l’Autriche et l’Italie pour les précédentes éditions, c’est la France qui accueille cette année l’INMMIC, plus précisément le laboratoire XLIM. Cette structure de l’Université de Limoges forte de 450 chercheurs, s’appuie sur 4 sites, Limoges, Poitiers, Angoulême et Brive, chacun dans leurs domaines spécifiques. Le site briviste œuvre justement dans le champ concerné par ces 2 jours de rencontres. “Ce congrès permet de mettre en avant notre laboratoire et le campus de Brive”, se réjouit le professeur Michel Prigent qui organise cette édition avec ses collègues enseignants chercheurs.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Mot clé

Laisser un commentaire