L'actualité en continu du pays de Brive


Le bonheur de chanter pour le Festival de la Vézère

C’est un chœur d’enfants issus des quartiers dits prioritaires qui fera au côté du groupe britannique Voces8 l’ouverture du Festival de la Vézère mercredi 24 mai prochain au Saillant. Ils répètent assidument avec les artistes, en anglais et avec un perfect accent.

 

Salle Georges Simon. Ils sont une bonne quarantaine, ont entre 8 et 12 ans et sont issus des trois centres socioculturels de la ville, Rivet, Tujac et les Chapélies. Tous volontaires pour suivre cet atelier de chant choral. Il faut dire que les enfants sont vite tombés sous le charme de Gregory et Emily, deux membres de Voces8 venus spécialement de Londres les faire répéter tout un après-midi de mars. Une première rencontre a déjà eu lieu en février dernier, une autre est programmée deux jours durant les vacances d’avril, puis ce sera vite l’ultime répétition le jour de la représentation. Même si les animateurs des centres prennent le relai entre ces rendez-vous, le temps est compté pour maîtriser les morceaux tant classiques que de musiques actuelles.

Heureusement, les chanteurs britanniques n’ont pas leur pareil pour capter l’attention et l’énergie quelquefois débordante des jeunes. Ils ont mis au point une méthode innovante pour enseigner le chant à tout public. Le groupe participe en effet à des programmes d’éducation et d’insertion par la musique qui touche chaque année 20.000 personnes à travers le monde. Avec eux pas besoin de connaître le solfège ou la musique. Pas de cours magistral, mais beaucoup de pédagogie. Tout passe, comme le dit Gregory Link, par “des exercices pour la voix et le cerveau”, un travail du corps, de la coordination, des body percussions, mimiques respiratoires et un savant équilibre qui alterne ludique et discipline. Le chant devient un jeu d’enfant.

“I’ve never been so wrong”, lance la soprano Emily Dickens (Je ne me suis jamais autant trompée, paroles de la chanson Strong du trio London Grammar). Les jeunes reprennent en chœur. Le ton est juste, l’accent parfait, même s’ils ne comprennent pas forcément le texte anglais. Ils enchaînent sans départir avec Don’t Worry, Be Happy (Ne t’inquiète pas, sois heureux), l’une des chansons les plus connues de Bobby McFerrin. Pas d’inquiétude à avoir, les enfants sont radieux. “Trop bien”, glisse l’une d’eux. Au programme, ils devront aussi interpréter du Bach, en allemand évidemment. “Un gros challenge!”, reconnaissent les organisateurs.

Tentée pour la première fois l’an dernier, cette expérience avait emporté l’adhésion de tous, enfants, parents, animateurs et plus largement du public. Le Festival de la Vézère l’a donc renouvelée en 2017. “Avoir un groupe de cette qualité, des artistes de renommée internationale, qui transmettent à des enfants de quartier, en anglais qui plus est, c’est à la fois innovant, valorisant et motivant“, se réjouit Sébastien Penaud, directeur du centre socioculturel de Rivet. “Ils sont très, très forts”, admire la présidente du Festival, Isabelle de Lasteyrie du Saillant. “Je trouve extraordinaire l’énergie des artistes et surtout l’enthousiasme des enfants. Ça leur ouvre un univers, ils s’initient à la musique, apprennent l’anglais et le bonheur qu’on peut avoir à chanter.”

Les familles ont été fortement sensibilisées à la démarche afin que les enfants puissent s’impliquer sur les 3 mois jusqu’au concert d’ouverture. “Le résultat doit être à la hauteur du projet. C’est une véritable démarche d’insertion sociale par la musique. On aimerait qu’enfants et parents viennent ensuite aux concerts du festival, nous leur proposerons des tarifs spéciaux”, précise Aurélie Carbonnier du Festival.

Parallèlement, une équipe d’e-reporters (2 enfants par centre) assure en collaboration avec le 400 la prise d’images sur des tablettes. “On leur a appris la technique du “tourné-monté”. En même temps qu’on filme, on fait le montage”, explique Loïc Bentata. “Les plus jeunes suivent un story board, les plus grands disposent de davantage de liberté. Ils filmeront aussi le concert.” Ce making off  permettra ensuite de promouvoir la démarche.

A noter que le Festival de la Vézère dévoilera sa programmation estivale ce lundi 27 mars. Les réservations seront ouvertes aux adhérents dès le jeudi suivant 30 mars. Pour les autres, il faudra attendre le jeudi 13 avril. Infos au 05.55.23.25.09, au 10 boulevard du Salan à Brive et sur festival-vezere.com.

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire